Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Cette larme - français

PDF
Imprimer
Envoyer

CETTE LARME

 

Cette petite tache laissée

Par une de tes larmes, mon ange,

Sur cette ancienne lettre jaunie

Que je garde comme une relique

Dans la vieille commode de chêne.

Dans les féroces tempêtes de neige,

Dans les pesants brouillards des années,

Dans les longs jours de désespoir et tristesse,

Je n’ai pas perdu la lumière divine d’antan.

 

Comme le peuplier en automne

Fait tomber ses feuilles gorgées de soleil,

Je fais tomber les mots

De tendresse de mes poèmes

Sur le papier blanc de mon cahier.

 

Dehors, octobre jette

Son manteau de flammes rousses

Sur les frêles épaules des jardins.

 

Les vents furieux se sont tus,

Une dernière rose pourpre

Frappe doucement à ma fenêtre

Et répand son ultime arôme dans mon âme.

 

L’herbe des champs est lourde encore

De nos transparentes larmes d’adolescent !

 

Le tonnerres au loin résonne

Avec une force inouïe !

Mais ici, près du feu,

J’aime ce silence de chat

Et cette jardinière ocre en terre cuite

Où grainent, divine consolation pour mes yeux,

Quelques tiges de sauge sauvage.

 

Les paupières fermées

Sur un nuage de songes anciens,

J’entends encore les froufrous langoureux

De la soie aérienne de tes robes impériales

Et du velours mauve de tes pas.

 

Aime-moi, mon ange,

Aime-moi encore un peu

Avant que je ne meure

Pour devenir enfin poème sans fin

Et arbre vif au cœur du paradis.

 

Ô vieilles silhouettes,

Couleurs nostalgiques de l’automne

Ô inoubliable tableau

De Jésus et Thomas l’incrédule

Du Gerchin !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 22 octobre 2019

Glose :

Giovanni Francesco Barbieri, dit Guercino ou le Guerchin, né à Cento le 8 février 1591 et mort à Bologne le 22 décembre 1666, est un célèbre peintre et dessinateur italien baroque de l'école de Ferrare, actif à Rome et Bologne. Il est l'oncle de Benedetto Gennari le Jeune, lui-même petit-fils de Benedetto Gennari dit il Seniore.