Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La pluie chante - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

LA PLUIE CHANTE

(petit poème)

À Norton Hodges

Une douce, une fine pluie chante

Au-dessus des collines d’or,

Ô charmante saison à la clarté tamisée !

Ô beauté pénétrante de l’automne !

 

Mon Ami, ne me cherche pas

Parmi les feuilles jaunes de l’allée,

Je suis dans l’air frais

Qui flotte sur ma modeste maison,

Dans les riches parfums du vent,

Dans les strophes de mes poèmes,

Dans le sourire des livres

De ma bibliothèque de lumière

Et la chaleur arborescente

De ma chambre éblouissante de blancheur !

 

Je suis dans la voix intime des choses,

Dans le clair grincement des portes

Où va-et-vient notre vie inspirée.

 

Je suis, mon Ami,

Dans l’énigmatique autoportrait

De délicat Parmigianino,

Dans le chaud silence

De cette chambre,

Seul, oui, seul avec l’Unique, le Seul !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 21 octobre 2019

Glose :

Norton Hodges (né en 1948) : un des plus grands poètes anglais, mon fidèle Ami depuis plus de 50 ans.

Girolamo Francesco Maria Mazzola ou Mazzuoli, dit Parmigianino (en français : Le Parmesan), né à Parme le 11 janvier 1503 et mort à Casalmaggiore le 24 août 1540, est un remarquable peintre et graveur italien de la Renaissance et du début du maniérisme. Un de ses grands tableaux est son Autoportrait au miroir (1524).

Arborescent, arborescente (adj.) : du latin arborescens, lui-même du verbe arborescere, « devenir arbre ». Qui prend la taille, l'apparence d'un arbre.

 

L’Unique, le Seul : Dieu.

 

ENGLISH:

 

The Rain Sings

(A Short Poem)

 

To Norton Hodges

 

A gentle, fine rain is singing

above the golden hills,

O this charming season of subdued light!

O the penetrating beauty of autumn!

 

My Friend, don’t look for me

among the yellow leaves in the lane,

I am in the fresh air

floating above my modest house,

in the rich scents of the wind,

in the verses of my poems,

in the smile of the books

in my library of light

and the arborescent warmth

of my dazzling white room!

 

I am in the inward voices of things,

in the vivid creaking of doors

through which our inspired life comes and goes.

 

My Friend, I am

in the enigmatic self portrait

of the tender Parmigianino,

in the warm silence

of this room,

alone, yes, alone with the One, the Only God!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

Mis à jour ( Mercredi, 23 Octobre 2019 17:25 )