Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Mystérieusement - français

PDF
Imprimer
Envoyer

MYSTÉRUEUSEMENT

Mystérieusement chante le silence

Dans le jardin plein de chrysanthèmes.

L’automne, pèlerine d’or cuivré sur les épaules,

Se promène à pas lents dans les rues humides.

 

Où sont à présent la maison radieuse,

Les murs ornés de pétunias blancs et bleus,

Ma mère, belle, souriante, triomphale,

Et son sourire irisé

D’où émanait une onde de pure félicité ?

 

Où sont la délectable sérénité des oiseaux,

Le tumulte incessant des enfants dans la cour,

L’interminable bouillonnement de la ville,

Les arbres palpitants des avenues ?

 

Ô ma canéphore resplendissante,

Où sont tes lèvres de pomme mûre,

Ton cou arqué de cygne virginal,

Tes paroles enchanteresses et joyeuses ?

 

Mais l’air se tait et une inénarrable nostalgie

Blesse mon cœur de ses flèches de bronze.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 25 septembre 2019

 

Glose :

 

Canéphore : une canéphore est une jeune fille portant des cadeaux lors de la procession des panathénées. Le mot provient d'un mot grec signifiant « porteuses de corbeilles ».

On nommait ainsi à Athènes de jeunes filles de distinction attachées au service d'Athéna, qui portaient sur leur tête des corbeilles entourées de guirlandes de fleurs et remplies d'objets consacrés au culte.

La canéphorie était réservée aux plus belles femmes. Ainsi, elles charmaient les dieux, les princes ou les hommes, qui se jetaient sur elles pour les embrasser et les enlever.

En architecture, une canéphore désigne une femme portant une corbeille sur la tête (à ne pas confondre avec une cariatide).

Les Panathénées (grec ancien : Παναθήναια / Panatếnaia) étaient des festivités religieuses et sociales de la cité d'Athènes. La fête annuelle des Panathénées avait lieu du 23 au 30 du mois d’hécatombéon - premier mois de l’année attique, équivalent à la deuxième moitié de notre mois de juillet actuel. Selon la tradition, elle est fondée par le roi mythique Érichtonios en l'honneur d'Athéna PoliasThésée lui donna son nom de « Panathénée » lors du synœcisme. Tous les quatre ans se tenaient également les Grandes Panathénées, qui comprenaient des jeux Panathénaïques et qui étaient de trois ou quatre jours plus longs. Ces jeux étaient les plus prestigieux pour les citoyens d’Athènes ; mais n'étaient pas aussi importants que les jeux olympiques et les autres jeux panhelléniques.

 

Synœcisme : dans l'Antiquité, le synœcisme est la réunion de plusieurs villages en une cité. C'est une forme d'urbanisation qui consiste en général à la réunion de plusieurs villages avec égalité des droits entre les différentes composantes et formation d’institutions politiques et culturelles unifiées