Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Petit poème à l'oeuillet - français

PDF
Imprimer
Envoyer

PETIT POÈME A L’OEUILLET

 

Les suaves clapotis des vagues

Aux flancs du lac,

Sur la berge, dans un doux lit de violettes

Dort un magnifique faon.

 

Une légère brume d’opale

Flotte au-dessus du jardin endormi

En cette aube pénétrée

D’ensorcelantes fragrances.

 

Près de l’élégante gloriette

Recouverte de liseron à fleurs blanches,

Me sourit un oeuillet rose

Entouré de l’émeraude liquide

De quelques touffes de    menthe !

 

Ô mon ange, qu’ils sont beaux

Les encensoirs mystérieux des buissons !

 

Toi, mon ange, une âme portée par la grâce !

 

Goût de lune, nectar des étoiles, silence,

Je te regarde !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 23 août 2019

 

Glose :

Gloriette (n.f.) : une gloriette, mot provenant de gloire, désigne au XIIᵉ siècle une petite chambre, et à partir de la Renaissance un pavillon ou un temple à l'antique, situé dans le parc du château, comme lieu propice au repos et à la poésie.

Liseron (n.m.) : le liseron est un nom vernaculaire désignant certaines plantes herbacées vivaces à rhizome plus ou moins charnu, de la famille des Convolvulaceae (du latin convolvere, « s'enrouler »), à tiges volubiles et feuilles en forme de flèche.

Franceles espèces présentes appartiennent notamment aux genres Calystegia (comme le liseron des haies) ou Convolvulus (comme le liseron des champs).

Mis à jour ( Vendredi, 23 Août 2019 18:39 )