Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

VOYAGE - français !

PDF
Imprimer
Envoyer

VOYAGE

« Ne pas fuir. Soutenir le poids de l’heure »

Cristovam Pavia

 

Ami, Cristovam Pavia,

Il n’est point de bord au voyage de l’âme !

 

Ami, dans quel but es-tu venu –

C’est la question que Jésus a posée à Juda.

 

Sentiments de glace, douloureuses imprécations,

Indéchiffrables rivages, fuyants contours,

Fluides perspectives, grandes formes tranquilles,

Essence de toutes nos valeurs tactiles !

 

Le monde avec ses tons ferreux

Et le ciel offrant aux yeux

Ses couleurs pâles et satinées

Et ses silences hallucinés !

 

Ah cette absolutisation rousseauiste

De la volonté générale !

Personne ne s’étonne

De notre solitude, Cristovam Pavia !

 

Je ne sais où tu es à présent,

Mes tes poèmes sombres

Collent à ma peau,

Bouleversent mon âme !

 

Ah, ce parfum de coings mûrs et de raisin,

Cette étrange alexithymie des êtres

La double face du silence,

Les soyeux balais des vents

Le rideau du temps

Qui vient fermer ce jour douloureux !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le29 juillet 2019

 

Glose :

Cristovam Pavia, ou Cristóvam Pavia, pseudonyme de Francisco António Lahmeyer Flores Bugalho (Lisbonne, 7 octobre 1933 - Lisbonne, 13 octobre 1968) était un remarquable poète portugais.

En plus du pseudonyme Cristovam Pavia, António Flores Bugalho a signé des compositions avec les pseudonymes Sisto Esfudo, Marcos Trigo et Dr. Geraldo Menezes de Cunha Ferreira.

Pour le critique littéraire José Bento (né en 1932), "la poésie de Cristovam Pavia est la révélation d’une personnalité en conflit avec le monde dans lequel il vit »

Imprécation (n.f.) : du latin imprecatio, -onis, de imprecari, « prier »

L’Alexithymie est une difficulté à identifier, différencier et exprimer ses émotions, ou parfois celles d'autrui. Ce trait de personnalité est communément observé parmi les patients présentant des troubles du spectre autistique.

Le terme (tiré du grec a : préfixe privatif, lexis signifiant « mot » et thymos signifiant « humeur ») a été introduit en 1970 par John Nemiah et Peter Sifneos.