Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Inopinément - français

PDF
Imprimer
Envoyer

INOPINÉMENT

La chaleur étouffante

De ce matin de juin,

Les tons mordorés de l’aube,

L’écriture fine, fluide, délicate

Et musicale des ailes des oiseaux

Sur l’ardoise du ciel

Le cœur qui bat à tout rompre,

Et ce goût de l’admiration

Et de la filiation qui vibre dans mon âme.

 

Ô charmes vertigineux

Des premières heures du jour !

Le poème qui sinue et vise juste

La beauté des sentiments

À l’heure du flux des mots

Et des images !

 

Ange, comme j’aime

Cette clairvoyance rassérénante de la langue,

Le récit palpitant, tendu, passionnant de la brise,

Le cri violent, rageur, excessif

Des grenouilles dans la mare enchantée !...

 

Et cette voix ferme et douce

De sainte Catherine de Sienne

Qui résonne en moi

Et qui exhorte, apaise, encourage

Et prodigue une claire vigueur

Aux pages énigmatiques de ma vie !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, hôpital Edouard Rist, le 26 juin 2019

 

Glose :

Sainte Catherine de Sienne - Catherine Benincasa (en italien : Caterina Benincasa), en religion Catherine de Sienne (en italien : Caterina da Siena) née le 25 mars 1347 à Sienne, en Toscane, et décédée le 29 avril 1380 à 33 ans à Rome, est une tertiaire dominicaine mystique, qui a exercé une grande influence sur l’Église catholique. Elle est déclarée sainte et docteur de l’Église.

Née à Sienne, elle y grandit et désire très tôt se consacrer à Dieu contre la volonté de ses parents. Elle rejoint les sœurs de la Pénitence de saint Dominique et y prononce ses vœux. Très vite marquée par des phénomènes mystiques comme les stigmates et le mariage mystique, elle se fait connaître.

Elle accompagne l'aumônier des dominicains auprès du pape à Avignon en tant qu'ambassadrice de Florence, ville alors en guerre contre le pape. Son influence auprès du pape Grégoire XI joue un rôle avéré dans sa décision de quitter Avignon pour Rome. Elle est ensuite envoyée par celui-ci pour négocier la paix avec Florence. Grégoire XI étant mort et la paix conclue, elle retourne à Sienne. Elle dicte à des secrétaires son ensemble de traités spirituels Le dialogue.

Le grand schisme de l’Occident conduit Catherine de Sienne à aller à Rome auprès du pape. Elle envoie de nombreuses lettres aux princes et cardinaux pour promouvoir l'obéissance au pape Urbain VI et défendre ce qu'elle nomme le « vaisseau de l'Église ». Elle meurt le 29 avril 1380, épuisée par ses pénitences. Urbain VI célèbre ses obsèques et son inhumation dans la basilique Santa Maria sopra Minerva à Rome.

La dévotion autour de Catherine de Sienne se développe rapidement après sa mort. Elle est canonisée en 1461, déclarée sainte patronne de Rome en 1866, et de l'Italie en 1939. Première femme déclarée « docteur de l'Église » le 3 octobre 1970 par Paul VI avec Thérèse d’Avila, elle est proclamée sainte patronne de l'Europe en 1999 par Jean-Paul II. Elle est aussi la sainte protectrice des journalistes, des médias et de tous les métiers de la communication en raison de son œuvre épistolaire en faveur de la papauté.

Catherine de Sienne est l'une des figures marquantes du catholicisme médiéval par la forte influence qu'elle a eue dans l'histoire de la papauté. Elle est à l'origine du retour du pape d'Avignon à Rome et a effectué ensuite de nombreuses missions confiées par le souverain pontife, chose assez rare pour une simple religieuse au Moyen Âge  Elle a également fortement influencé Rose de Lima.

Ses écrits — et principalement Le Dialogue, son œuvre majeure qui comprend un ensemble de traités qu'elle aurait dictés lors d'extases — marquent la pensée théologique. Elle est l'un des écrivains ayant la plus grande influence dans le catholicisme au point qu'elle est l'une des quatre seules femmes à être déclarées docteur de l'Église. Cette reconnaissance par l'Église consacre l'importance de ses écrits.