Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Deux haiku à ma manière - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

DEUX HAIKU À MA MANIÈRE

« Plus ne suis ce que j’ai été
Et ne le saurais jamais être »

 

Clément Marot

I.

J’arrose les fleurs demon petit jardin,

Une minuscule mésange bleue,

Frêle seigneur de gaîté,

Débordant de vie, emplit l’air rose

De son chant passionné –

Poème célestiel d’une âme heureuse !

 

II.

Ces blasons qui ornent les cheminées

Des vieilles demeures nobles,

Et cette austère devise du vieux poète Gringoire :

« Raison partout ;

Tout par raison ;

Partout raison »

Et cette insurmontable douleur térébrante de l’âme !

 

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 26 mai 2019

 

Glose :

Clément Marot, né à Cahors en 1496 et mort le 12 septembre 1544 à Turin, est un poète français. Bien que marqué par l'héritage médiéval, Clément Marot est un des premiers poètes français modernes. Précurseur de la Pléiade, il est le poète officiel de la cour de François Iᵉʳ.

Célestial, célestiale (adj.) : du latin caelestis, « céleste ».

Pierre Gringore ou Gringoire, né en 1475 à Thury-Harcourt et mort en 1539 en Lorraine, est un poète et dramaturge français.

 

Térébrant, térébrante (adj.) : du latin terebrans,« perçant ».Qualifie une douleur vive et poignante. Douleur qui pénètre l’esprit ; qui le marque.

 

ENGLISH :

 

Two Miniatures à ma manière

‘I am not what I was

and would no longer know to be so’

Clément Marot

1.

I water the flowers in my little garden,

a tiny blue tit,

fragile lord of gaiety,

overflowing with life, fills the rose-pink air

with its impassioned song –

the celestial poem of a happy soul!

 

And , listening to its delicate chirping,

overcome with emotion, I think

of the great Greek poetess

Aristodama of Smyrna

who wrote her epic poems

inspired by the delightful concert

of joyful little thrushes

in her garden.

 

2.

These coats of arms adorning the chimney breasts

of old noble dwellings,

and this austere motto of the old poet Gringoire:

Reason everywhere;

All through reason;

Everywhere reason

and this insurmountable pain that pierces the soul!

Deus det nobis suam pacem !*

 

*May God give us His peace

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Mercredi, 29 Mai 2019 11:59 )