Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L'UNITE DU MONDE - français

PDF
Imprimer
Envoyer

L’UNITÉ DU MONDE

L’unité du monde, ce bonheur primordial,

Cette lumière première

Qui dort dans les profondeurs de chaque être !

 

Et le temps, cette évidence insaisissable,

Ces plissements des siècles

Dans les tréfonds de la matière !

 

Je lis les savants commentaires

Du Tao Tö King, La Voie de la Vertu,

Livre de haute initiation de l’homme

De l’immortel Lao Tseu,

Le sage fondateur du taoïsme

 

Je suis ébloui par la force sévère de la pensée

Et l’enfermement prodigieux de la vie

Dans des mots d’une magistrale beauté !

 

Ma voix s’étrangle dans la clarté

De cette belle nuit d’été

À l’heure où le monde se défait de sa fatigue

Et s’ouvre à tout ce qui s’agite

Dans notre cœur !

 

Cette vie dans la vie,

Ces images pures, lourdes

D’un surcroît de foi,

Cet incendie de la pensée

Qui boit l’eau obscure du cœur

Dans la profondeur vertigineuse de l’instant !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 29 avril 2019

 

Glose :

 

 

Le Tao Tö King ou Tao-Te-King ou Dao de jing est un ouvrage classique chinois qui, selon la tradition, fut écrit autour de 600 av. J. -C. par Lao Tseu

Le Dao de jing (chinois traditionnel : 道德經.  De nombreux chercheurs modernes penchent pour une pluralité d’auteurs et de sources, une transmission tout d’abord orale et une édition progressive. Les plus anciens fragments connus, découverts à Guodian,  remontent à 300 ans av. J.-C. environ. Les premières versions complètes très semblables au texte actuel, provenant de Mawangdui, datent du IIe siècle av. J.-C.

Le Dao de jing a été classé parmi les textes taoïstes par les érudits de la dynastie Han (206 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.) et faisait partie des écrits sacrés des Maîtres célestes, qui divinisaient Lao Tseu.

Le Dao de jing a eu une influence considérable en Extrême-Orient et en Occident à travers ses très nombreuses interprétations et traductions. En 1988, on en recensait 250 versions en langues étrangères. Il n'existe pas de conclusion définitive quant à sa signification réelle. Selon certains, ce serait un recueil d'aphorismes provenant de plusieurs auteurs où on trouve des propositions contradictoires. D'autres au contraire y voient un texte cachant une cohérence profonde sous un style allusif et elliptique.

 

En Chine, le texte a toujours été accompagné d'un commentaire. Par l'interprétation qu'ils suggèrent, ces commentaires ont contribué autant que le texte d'origine au sens de l'ouvrage et à sa place dans la philosophie et la religion.