Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Deux brefs poèmes d'Alexandrite - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

DEUX BREFS POÈMES D’ALEXANDRITE

 

 

I.

 

Plus fine que la tendresse,

L’eau du ruisseau printanier

Qui inonde les rizières.

 

Plus douce que la brise fuchsia

Qui vêt de fraîcheur

Les voiliers, la joie.

 

Le silence endormi sur l’étang

Et toi, au milieu des frémissantes couleurs

Du jardin !

 

II.

 

La tête sur mes bras croisés,

J’écoute l’ensorcelant concert

Des joyeuses grenouilles.

 

Je sais, c’est par les baisers

Que descend dans l’âme l’azur !

 

Le crépuscule magenta,

Assis à ma porte !

 

L’Ange porteur de Nuit

Et toi, Seigneur,

Céleste mesure de l’homme !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 20 avril 2019

 

Glose :

 

Alexandrite (n.f.) : pierre fine, variété de chrysobéryl qui a la particularité de changer de couleur avec l'éclairage. L'alexandrite a pour formule Be(AlO2)2 et peut contenir des traces de chrome et de fer.

L'alexandrite fut décrite par le minéralogiste finlandais Nils Gustaf Nordenskiöld en 1842. Le nom de l'alexandrite vient de celui du tsar russe Alexandre II  à qui Nordenskiöld l'a dédiée le 17 avril 1834 ; cependant ce n'est qu'en 1842 qu'apparut le nom d'alexandrite. .

L'alexandrite est d'éclat vitreux. Sa couleur change avec l'éclairage : bleu-vert à la lumière du jour, rose-rouge sous une lampe à incandescence ou au feu de bois, gris incolore sous un néon. Elle présente un fort pléochroïsme, qui la fait passer du rouge magenta au vert bleu clair, en passant par le jaune orange, en fonction de la direction d'observation. Son trait est blanc.

Le pléochroïsme est la faculté que possède un cristal d'absorber, en lumière polarisée, des longueurs d'onde (des couleurs) différentes selon l'angle d'éclairement.

Il ne doit pas être confondu avec le polychroïsme, qui caractérise la couleur variable d'un cristal ou d’un minéral translucide éclairé en lumière non polarisée ; un minéral polychroïque est, en effet, nécessairement pléochroïque, mais l'inverse n'est pas vrai.

 

Rouge magenta : le magenta est un colorant rouge violacé, inventé en 1858, appelé fuchsine ou roséine.

Le fuchsia, d'après le nom de la fleur rose du fuchsia, nommée en hommage au médecin et botaniste allemand Leonhart Fuchs (1501-1566).

 

ENGLISH :


Two Short Alexandrite Poems

1.

More delicate than tenderness,

the waters of the spring stream

flooding the paddy fields.

 

Gentler than the fuchsia breeze

clothing the sailing boats

in freshness  - joy.

 

The silence asleep on the pool

and you, among the trembling colours

of the garden!

 

2.

With my head on my crossed arms.

I listen to the bewitching concert

of the joyful frogs.

 

I know, it’s through kisses

that the azure descends into the soul!

 

The magenta dusk

sitting at my door!

 

The Angel who brings the Night

and you, Lord,

the heavenly measure of man!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Vendredi, 19 Avril 2019 16:51 )