Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

AL-TIJANI YOUSOUF BACHIR -français

PDF
Imprimer
Envoyer

AL-TIJANI YOUSOUF BACHIR

« Rectam monstrant »

(« Elles montrent la bonne voie »)

Le délicieux noyau familial,

Cette cordiale chaleur,

Cette joyeuse quiétude

Malgré la grande pauvreté !

 

Marcher heureux et insouciant

Parmi les hamamélis guérisseurs,

Se baigner dans les eaux chaudes,

Puis, fatigué de bonheur,

Se rouler dans les meules de foin.

 

Toi, Yousouf, poète des dieux,

Qui portes dans les fleuves de tes bras

Le peuple laborieux du Soudan,

Avec cette clairvoyance violente

Au fond de ton cœur d’adolescent !

 

Toi qui as tant donné

Sans la moindre récompense !

 

Toi qui te lèves la nuit

Et restes longtemps

Face aux fuluations du temps

Pour boire l’eau claire de la lune !

 

Toi, âme affamée de ciel

D’oasis et de chants !

 

Toi Yousouf, chantre virtuose,

Élan d’amour absolu,

Aède solennel dressé au-dessus de toi-même !

 

Ah, prince des mots de soleil,

J’aime la part légère de ton cœur

Et la douce délicatesse impondérable

De ta poésie pleine

De vertigineuse inquiétude !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 18 avril 2019

 

Glose :

 

Al-Tijani Yousouf Bachir (1912-1937) est un poète soudanais qui écrit en arabe. Il meurt de tuberculose à l'âge de 25 ans et son travail n’est largement connu qu'après sa mort. La poésie d'Al-Tijani est généralement classée dans la tradition romantique, bien qu'il ait eu de fortes influences néoclassiques.

 

Le seul ouvrage publié par Al-Tijani est Ishrāqa (« Illumination »). Il a été imprimé pour la première fois en 1946, après sa mort, et en 2008, dix éditions avaient été publiées. Un critique, ʻAbd Allah ʻAli Ibrahim, le décrit comme « faisant preuve d'une loyauté prodigieuse envers la créativité, la jeunesse et la pauvreté ». Son travail inclut des références persistantes au monde naturel, en particulier l'eau et la lumière, qu'il emploie fréquemment comme métaphores ou symboles. Salma Jayyusi a laissé entendre que son admiration pour la nature s'approchait du panthéisme et attribue cela, ainsi que son utilisation fréquente du langage mystique, à ses origines soufies

 

Hamamélis (n.m.) : les hamamélis du grec hama, « ensemble » et mêlon, « fruit » ou « pomme » sont des arbustes à feuillage caduc de la famille des Hamamelidaceae qui comprend cinq espèces : trois originaires d'Amérique du Nord (Hamamelis ovalisHamamelis virginiana et Hamamelis vernalis), une originaire du Japon (Hamamelis japonica), et une de Chine (Hamamelis mollis).

Quatre des cinq espèces ont une très élégante floraison hivernale sur le branchage encore dénudé. Hamamelis virginiana, qui fleurit en automne parmi le feuillage jaunissant, a une floraison moins spectaculaire. Les espèces à floraison hivernale ont parfois, comme les magnolias, une seconde floraison en automne.

Ces plantes sont utilisées en phytothérapie. En anglais, elles sont appelées digitalines des veines ou noisetier des sorcières.

Il est utilisé pour traiter les problèmes de circulation sanguine, comme les jambes lourdes, les varices ou les hémorroïdes. Il possède aussi d'intéressantes propriétés vasoconstrictrices et hémostatiques. L’hamamélis est aussi utile pour des troubles cutanés.