Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

TOI, CERF - français

PDF
Imprimer
Envoyer

TOI, CERF

Toi, cerf élégant

Qui laisses des traces

Dans le livre blanc de la neige,

Apprends-moi, cerf, à laisser

Une trace dans le mystérieux

Grimoire du monde !

 

Chaque matin,

Fidèle à l’ordre divin de l’univers,

Arrive l’aube avec son intense clarté

Et le bonheur délicat

Qu’apporte une brise plaisante !

 

Et si excessivement belle et vraie

Semble chaque chose !

 

Ô Seigneur, je t’adjure, verse un peu de joie

Dans chaque cœur blessé,

Dans chaque corps puissamment fatigué !

 

Seigneur, pour se connaître,

Mon âme se regarde dans ton âme,

Comment pourrais-je me dessaisir de toi ?

Donne-moi la vive sérénité

Des sources, des vergers et des saints

 

Moi qui mourrai inéluctablement,

Pesamment, pelotonné avec les êtres

Abandonnés de tous,

Des coups de ponçons dans la chair,

D’une mort ordinaire,

Sans bruit de cymbales,

Sans masque d’or

Des tombes mycéniennes.

 

Je rôderai,

Silhouette brumeuse et vacante,

Âme à l'aura légère et translucide

Dans les prairies sonores de mes poèmes.

 

Mais avant de m’éteindre,

Étendu sur l’herbe fraîche et parfumée

De tout mon long, au fil des vents,

Souriant et plein de gratitude,

Je porterai à mes lèvres

La coupe de l’aurore !

 

Oui, je m’endormirai

D’un léger sommeil pur et blanc

Comme les premières fleurs du jasmin !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 8 avril 2019

 

 

Glose :

Poinçon (n.m.) : outil de métal fin et pointu pour percer ou graver. Pièce de métal gravée servant à estampiller. Estampille réalisée par cette pièce de métal.

Mycénien, mycénienne (adj.) : appartenant à la civilisation mycénienne. La civilisation mycénienne est une civilisation égéenne de l’Helladique récent (fin de l’âge de bronze) s'étendant de 1650 à 1100 av. J.-C. environ, dont l'apogée se situe entre 1400 et 1200 av. J.-C. Elle se répand progressivement à partir du sud de la Grèce continentale sur l’ensemble du monde égéen, qui connaît pour la première fois une certaine unité culturelle. Cette civilisation est notamment caractérisée par ses palais forteresses, ses différents types de poterie peinte que l'on retrouve tout autour de la mer Égée ainsi que son écriture, la plus ancienne écriture connue transcrivant du grec.

Le terme « mycénien » a été choisi par le célèbre archéologue allemand Heinrich Schliemann pour qualifier cette civilisation.

Mycènes (en grec ancien Μυκῆναι / Mukễnai) est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d’Argos, dans le Péloponnèse, et entourée de murs cyclopéens (assemblage de blocs énormes).

Selon la mythologie grecque, Mycènes est fondée par Persée à la suite de l'homicide accidentel d’Acrisios, roi d’Argos. Alors que la ville lui revient légitimement, Persée préfère céder cette royauté à Mégapenthès, neveu du défunt, et part fonder une nouvelle ville, qu'il baptise « Mycènes » soit en allusion au pommeau de son épée, soit en allusion au champignon qu'il trouve sur place. Des traditions concurrentes évoquent une Mycène, fille du dieu fleuve Inachos ou encore un Mycénée, petit-fils de Phoronée, fils d’Inachos.

Mycènes est le royaume du héros homérique Agamemnon, chef des Achéens lors de la guerre de Troie. Homère la décrit comme chère à Héra et « riche en or ». La richesse de la ville est en effet proverbiale dès l'Antiquité.

Mycènes donne son nom à la civilisation mycénienne.