Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

ARMENIE (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

ARMÉNIE

A Vram

« C'est un jeune roi plein de beauté,
Il est tout habillé de moire verte ;
Il possède des troupeaux innombrables,
Des coursiers vigoureux et d'agiles juments. »

            Nersès le Gracieux,
            Le Printemps

Là-bas recommence tout !
Là-bas, je vois avec des yeux nouveaux,
Je touche l’alphabet des étoiles de doigts
Devenus saisons neuves !  

Là-bas, Interlocuteur vivant, Dieu,
Intelligence suprême,
Miséricorde amoureuse,
S’enracine librement en mon corps !


Dieu que personne ne peut voir ni deviner
Sans devenir transparence de lumière,
Vérité de langue,
Langue de vérité !

Là-bas, j’apprends à me taire,
A lire avec le sang
L’écriture erratique des visages,
Les syllabes royales des montagnes !

Il me faut réapprendre l’amour,
Âme à âme,
Clarté à clarté !

Etre ! Bâtir une place forte
Dans le fini,
Une tendresse plus lourde que la légèreté
Des paroles !

Là-bas : la patrie, le lieu natal,

Le puits ancestral,

Qui ne quittent jamais le sang !

 

La maison, la mienne celle-ci,

Dans le tremblement d’une vie

Incarnée en poèmes

De pure affection !

   Athanase Vantchev de Thracy

A Paris, ce mercredi 15 juillet, Anno Domini MMIX

Glose :

Arménie (Hayastan en arménien) : pays du Caucase. L’Arménie a des frontières avec la Turquie à l’ouest, la Georgie au nord, l’Azerbaïdjan à l’est et l’Iran au sud. Bien que située en Asie, l'Arménie est considéré comme faisant culturellement, historiquement et politiquement partie de l’Europe. Elle est membre de plus de trente-cinq organisations internationales, comme l’ONU, le Conseil de l’Europe, la Communauté des Etats Indépendants, etc. Elle est aussi membre permanent de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Riche d’un immense héritage culturel, l’Arménie est une des plus anciennes civilisations au monde. Bien que constitutionnellement elle soit un pays séculier, la religion chrétienne y joue un rôle très important. Ne fut-elle pas la première nation à adopter le christianisme comme religion d'État en 301.

Population : 2 700 000 habitants. Territoire : 29 743 km2. Capitale : Erevan : 1 108 000 habitants.

Nersès le Gracieux (1102-1172) : un des plus grands poètes arméniens. Il fut surnommé par ses contemporains chenorhali, « gracieux, plein de grâces, comblé de dons ». Nersès vécut à l'époque de Léon Ier (1129-1140), alors que la Cilicie arménienne atteignait son apogée.
Elu Catholicos (Patriarche) de l’Eglise apostolique arménienne, il fut un collaborateur fort apprécié du roi Léon. Ses ouvrages, publiés par les Mékhitaristes de Venise, sont écrits en arménien classique. Mais Nersès a aussi écrit de petits poèmes en arménien vulgaire. Ces textes, sortes de devinettes ou d'allégories, sont parmi les premiers à nous être parvenus dans la langue populaire. Ils se détachent de l'ensemble des productions de Nersès et de tous les auteurs de la période classique par leur grâce et leur légèreté.

La Congrégation des pères mékhitaristes est un ordre monastique catholique arménien fondé par Mékhitar de Sébaste et 1700. L'ordre occupe le monastère Saint-Lazare (San Lazzaro degli Armeni) sur l'île du même nom à Venise.