Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Le petit chat - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

LE PETIT CHAT

À Shathel Jassim Taqa

Le petit chat

Au museau aussi joli

Que la mélancolie d’un soir,

Fuyant la lente fraîcheur du jour

Grimpe avec unedélicatesse prodigieuse

Sur la vieille commode

À côté de l’antique horloge.

 

Lui est-il agréable d’entendre

Le chant du temps

Qui joue, dans une monotonie hâtive,

Avec la marche des aiguilles.

 

Il ferme les yeux et part à la chasse

Des étoiles qui constellent les rues.

 

Et tout son petit corps,

Loin du péril de la lourdeur,

Tremble à la flamme de ses rêves

Dans une sorte

De ravissement diurne !

 

Derrière les volets

La mousse silencieuse

Corrode avec un acharnement invisible

Le cœur innocent du bois !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 16 février 2019

 

Glose :

Glose

Shathel Jassim Taqa (en Arabe : شاذل طاقة) est un poète, diplomate et homme politique irakien (1929-1974). Il est l’un des pionniers de l’École de la poésie arabe moderne, qui a émergé en Irak entre 1940 et 1950.

Shathel Taqa est né à Mossoul, dans la province de Ninawa. Au début des années 1940, encore lycéen, il compose ses premiers poèmes, publiés dans la presse locale de Mossoul. En 1947, il poursuit ses études supérieures à Bagdad où il se distingue de ses pairs en littérature arabe. En 1950, il est diplômé de l’École normale supérieure de Bagdad.

En 1958, il est nommé conseiller du ministère de la culture et, en 1962, quitte ses fonctions politiques pour rejoindre le Liban afin de passer un diplôme supérieur de l’Université américaine de Beyrouth (AUB). N’ayant pas encore parachevé cette année universitaire, il est rappelé à Bagdad pour prendre le poste de directeur général de l’Agence de presse irakienne.

En 1968, il est nommé sous-secrétaire au ministère de l’information. Un an plus tard, il est nommé ambassadeur d’Irak en Union soviétique, poste qu’il occupera jusqu’en 1971. En 1972, il est nommé sous-secrétaire au ministère des Affaires étrangères.

En 1974, alors que l’Irak est sous la présidence d’Ahmad Hassan al-Bakr, Taqa est nommé ministre des Affaires étrangères. Il meurt le  20 octobre 1974 au Maroc lors d’un sommet réunissant les ministres des Affaires étrangères des pays arabes.

 

ENGLISH :

 

The Little Cat


to Shathel Jassim Taqa


The little cat

with a face as lovely

as the melancholy of an evening,

flees the slow freshness of the day

and climbs with a wonderful daintiness

onto the old chest of drawers

beside the ancient clock.

 

He likes to hear

the song of time

playing in a hurried monotone

as the hands of the clock move on.

 

He closes his eyes and goes off to hunt

the stars sparkling in the street.

 

And his whole small body,

far from the danger of weightiness,

trembles in the flame of his dreams

in a kind

of diurnal rapture!

 

Behind the blinds

the silent moss

relentlessly and invisibly erodes

the innocent heart of the wood!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

Mis à jour ( Mardi, 19 Février 2019 11:11 )