Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Tout est si silencieux - français

PDF
Imprimer
Envoyer

TOUT EST SI SILENCIEUX

À František Hrubín

Tout est si silencieux

Qu’on entend marcher le temps,

Seuls tes sourires, clairières fleuries,

Luisent à la fenêtre humide,

Là où la vigne vierge grimpe vers le ciel !

 

Les capricieuses marches des semaines,

La beauté vigoureuse des saisons,

Les lancinants émois du cœur,

Le sommeil qui façonne nos corps

Et la flamme de nos noms

Pendant les nuits escarpées !

 

Terrible coule Hubur

Dans les entrailles de la terre,

Les gémissements de ses flots

Résonnent parfois à mes oreilles !

 

Un petit traquet kurde, sans affeteries,

Vient annoncer l’aurore

Et chasse l’air noir des mots,

Les dernières librations des astres,

Les minuscules outrances des insectes

Et l’ample désordre de la nuit.

 

Bienvenue, aube, couleur de colza délavé

Bienvenu bouillonnement lumineux du jour,

Bienvenue écoulement somptueux

De la lumière !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 7 février 2019

Glose :

František Hrubín (1910-1971) est une des plus belles voix de la poésie tchèque.

Après le bac qu'il passe en 1932, Hrubín fait des études de philosophie et de théologie. À partir de 1934, il travaille à la bibliothèque de Prague. Il est le cofondateur de la revue pour enfants Mateřídouška.

 

Hubur est un terme sumérien qui signifie « rivière », « cours d'eau » ou « monde inférieur ». C'est généralement la « rivière des enfers ».

 

Traquet kurde - Oenanthe xanthoprymna - passereau de taille petite à moyenne (10 à 20 cm de longueur). Les Kurdes pensaient pouvoir connaître l’issue d’une guerre en observant le vol de ces oiseaux.

Libration (n.f.) : balancement apparent d'un astre.