Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Qu'il y ait des bougies sur la table - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

QU’IL Y AIT DES BOUGIES SUR LA TABLE

Qu’il y ait des bougies sur la table

Et du pain chaud à côté du vase

Souriant sous le léger poids des pivoines !

 

Que tout soit tendre, que tout soit clair,

Nos mains, nos visages et l’air qui les baigne

Que tout soit vrai et pur et immarcescible !

 

Que, adossés au bonheur, nos âmes illuminées,

Écoutent la divine chorale des anges qui chantent :

Trône flamboyant de notre Dieu, réjouis-toi,

Siège royal, ô Vierge, réjouis-toi,

Lit nuptial recouvert de pourpre dorée,

Chlamyde écarlate, temple richement orné,

Char étincelant, chandelier porteur de la Clarté,

Réjouis-toi, ô Mère de notre Dieu !

Qu’il ait aussi des fruits à côté de la joie,

Et des verres de cristal

Pleins de matin rouge

Et de trilles bleues de légions d’oiseaux !

 

Oui, qu’il y ait de tout, même

Un peu de tristesse

Et quelques brins de douleur

Pour que tout soit authentique !

 

Et que, dans ta robe de satin scintillant,

Tu sois toute cette indicible,

Toute cette impalpable plénitude

Du monde devenu action de grâce !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 1er janvier 2019

Glose :

Immarcescible (adj.) : du latin immarcescibilis, le sens propre provient de la botanique. Qui ne se fane pas, qui ne peut se flétrir.

Chlamyde (n.f.) : la chlamyde (en grec ancien  χλαμύς / khlamús ; génitif singulier : χλαμύδος / khlamúdos) est une draperie portée par les hommes originaires de la Grèce antique et plus précisément de Thessalie, puis par les Romains.

Il s'agit d'un manteau d'une seule pièce de tissu carré ou rectangulaire et sans couture. Cette pièce de tissu mesure généralement environ 2 mètres de longueur sur 1 mètre de large (pour aller jusqu'au genou). La longueur pouvait être supérieure à 2 mètres pour permettre à la chlamyde de descendre jusqu'à terre. Elle peut se porter seule à même le corps ou sur un chiton. Elle se différencie de l’himation (sans attache) car elle comporte une attache sur l'épaule droite, ce qui laisse le bras dégagé.

La chlamyde était munie des deux côtés de pointes en forme de triangle. Le carré ou le rectangle était placé dans le dos et on ramenait les pointes en avant en les fixant sous le cou par une agrafe. Selon la fantaisie ou l’élégance, les deux pointes étaient symétriques ou déplacées de côté. Ce vêtement était principalement utilisé par les cavaliers, les voyageurs et les jeunes gens. Ces derniers le portaient d'ailleurs durant toute leur éphébie. À partir d’Alexandre le Grand, la chlamyde pourpre sert de manteau royal. La véritable chlamyde thessalienne est extrêmement petite, car lorsque les cavaliers la portaient, elle flottait au vent. Son usage se transmet aux royaumes hellénistiques, puis à l'empire romain et à son successeur byzantin et jusqu'à la royauté franque (Clovis par exemple, en 508, recevant les insignes du consulat).

 

Chiton (n.m.) : le chiton (en grec ancien χιτών / khitốn ; génitif singulier : χιτῶνος / khitỗnos) est un vêtement de la Grèce antique. C'est une tunique de lin au plissé fin, cousue sur les côtés ou tissée sans coutures, cintrée à la taille, portée par les hommes comme par les femmes. D'abord confectionné en laine dans les périodes les plus anciennes, le chiton est ensuite fabriqué en lin et gagne alors en ampleur pour se porter avec une ceinture à la taille. Le port de ce vêtement est complété par une écharpe, teinte ou non de pourpre.

 

Chez les hommes, il peut couvrir la jambe jusqu'à mi-cuisse ou descendre jusqu'au pied, on parle alors de chiton ionique, comme pour l'aurige de Delphes. Il peut être orné de dessins géométriques pour les jours de fête. Il peut se porter avec un himation, sorte de manteau  drapé. Dans l'armée, le chiton est porté sous la cuirasse (thorax) et est d'une couleur vive généralement bleu ou rouge.

 

Chez les femmes, il se porte long. Avec l'apparition du lin, il remplace progressivement le péplos qui n'est pas un vêtement cousu mais drapé, dont il se différencie car il ne retombe pas en plis sur la poitrine et se porte bouffant à la taille grâce à une ceinture.

 

ENGLISH :

 

May There Be Candles on the Table


May there be candles on the table

and warm bread beside the vase

smiling beneath the gentle weight of peonies!

 

May all be tenderness, may all be light,

our hands, our faces and the air which bathes them,

may all be true and pure and unfading!

 

May our illuminated souls, leant upon happiness,

listen as the divine choir of angels sings:

 

Blazing throne of our God, rejoice,

Royal seat, O Virgin, rejoice,

Nuptial bed covered with gilded purple,

Scarlet robe, richly bedecked temple,

Gleaming carriage, chandelier the bearer of Light,

Rejoice, O Mother of Our God!

 

Next to joy, may there also be fruit

and crystal glasses

full of red mornings

and the blue song of legions of birds!

 

Yes, and there should be just

a little sadness

and a few shreds of sorrow

so that all may be genuine and real!

 

And may you, in your glittering satin dress,

be all the ineffable,

all the intangible plenitude

of a world now moved by grace!

 

 

Tranlated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

Mis à jour ( Mardi, 01 Janvier 2019 22:21 )