Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Osmanthes parfumé - français

PDF
Imprimer
Envoyer

OSMANTHES PARFUMÉS

Vous, au mileu des osmanthes

Délicatement parfumés,

Vous, jeune beauté aérienne,

Qui nouez autour de moi

Vos bras d’arc-en-ciel !

 

Et ces oscillations orange

De mes pensées en marche –

Cette indéfinissable inquiétude,

Au cœur d’une tendre jouissance

Diffuse dans l’air de quartz.

 

Moi, théore des hautes cités antiques

Jeune disciple des solennelles gnomologies !

 

Moi, qui admire l’astronome Conon,

Ami aimé de Callimaque, le fils des Muses

Et jaloux en secret d’Adonis,

Le fils de Cinyras, roi de Chypre.

Adonis aimé d’Aphrodite et divinisé par sa mort.

Lui l’adolescent à la beauté irrésistible

Auquel les femmes de tout l’Orient

Rendaient un culte passionné.

 

Je rêve de tes mains tissées d’azur,

De ton visage beau

Comme les premiers rayons transparents

De l’aurore immaculée,

De tes soyeuses boucles

Qui ont bu tant de parfums !

 

La brise joueuse mêle à mes songes amoureux

Une douce amertume,

Et un suave chagrin

Tient mon âme éveillée !

 

Je prie les Muses

De venir charmer mon cœur

En récitant de mélodieux accords

Des anciens poètes

En écoutant la flûte magique

Siffler son chant porteur de frissons.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 12 novembre 2018

 

Glose :

Osmanthe ou osmanthus (n.m.) : olivier odorant (Osmanthus fragrans.), encore appelé olivier de Chine ou olivier à thé, est un arbuste à feuillage persistant de 5 à 12 mètres de haut de la famille des Oleaceae. Ses fleurs odorantes, orange vif ou abricot soutenu, très réputées en Asie, sont utilisées en parfumerie de luxe.

 

Théore (n.m.) : dans la Grèce antique, un théore est l'envoyé officiel d'une cité pour accomplir une mission à caractère religieux, comme recueillir un oracle ou offrir un sacrifice

A Athènes, les théores étaient chargés de conduire des ambassades religieuses, en particulier pour consulter l'oracle de Delphes ou lors des concours sportifs (jeux olympiques, pythiques, néméens ou isthmique). Il s'agissait d'une charge onéreuse assimilable à une liturgie.

Gnomologie (n.f.) : du grec gnômikos, « sentencieux. Collection de préceptes moraux. Enseignements et expériences des anciennes écoles initiatiques. Philosophie sentencieuse. Qui exprime des vérités morales sous forme de proverbes ou de maximes.

Conon de Samos (env. 280 av. J.-C. – env. 220 av. J.-C.) : astronome et mathématicien grec, ami d’Archmède et du poète Callimaque.

Astronome de la cour de Ptolémée III Evergète, il a baptisé une constellation Chevelure de Bérénice en l'honneur de la     femme de son protecteur, Bérénice. Celle-ci avait fait vœu de sacrifier ses cheveux en échange du retour victorieux de son mari parti à la troisième guerre syrienne, commencée en 246 av. J.-C. Lorsque la mèche de cheveux disparut du temple, Conon expliqua que la déesse (Aphrodite) avait montré sa faveur en la plaçant dans le ciel.

Callimaque (en grec ancien Καλλίμαχος ὁ Κυρηναῖος / Kallímachos ho Kyrenaíos) est un poète grec né à Cyrène vers 305 av. J.-C. et mort vers 240 av. J.-C. à Alexandrie.