Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

DE DELICIEUSES FRAGRANCES - français

PDF
Imprimer
Envoyer

DE DÉLICIEUSES FRAGRANCES

 

Ciel d’automne,

Dentelles noires de branches défeuillées.

De délicieuses fragrances

Dans la haute maison

Où, tard dans la nuit, s’éteignent les lueurs.

 

Hermétisme, spiritisme,

Cristal d’alexandrite

Et prisme divinatoire,

Dame de trèfle et Valet de cœur

Et là, au milieu de l’âme

Le divin christianisme,

Dont le fondement de la pensée

Est dans l’impensable !

 

Toutes ces pensées qui rendent

Plus dense l’encre violette du soir !

 

Ah la beauté des livres nus !

 

Dehors, le vent bruit comme les voiles d’une nef

Et le ciel est plein d’un air de liberté.

 

Quand il fait noir et la tristesse

Est  comme une lourde anneau à mon doigt,

Je me tais,

Je perds la clé qui ouvre en grinçant

Le sens mystérieux des mots.

 

Alors je deviens saisons froide

Qui rêve de capucines,

De brises, de lumière, de tendresse

Et d’une énorme,

D’une blanche montagne d’amour

Où je peux prendre tes soupirs à mains nues.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 28 octobre 2018

 

Glose :

Le spiritisme est considéré, selon les sources, comme une science occulte ou comme une doctrine. Il est fondé sur la croyance que certains phénomènes paranormaux sont le moyen pour des entités de l’au-delà appelées « esprits », le plus souvent des personnes décédées, de communiquer avec les vivants. Ce mot s'applique ainsi, de manière large, à un courant disparate où les pratiquants, appelés « spirites », communiquent avec ces « esprits » par divers moyens, comme des sujets en état de transe (médium) ou des supports inanimés (tables tournantes).

Le terme de spiritisme désigne aussi par extension les enseignements révélés lors de ces communications, notamment le spiritualisme moderne anglo-saxon initié par les sœurs Fox en 1847, première expression de cette théorie, puis à sa suite la doctrine spirite d’Allan Cardec, pseudonyme de l'instituteur Hippolyte Léon Rivail Denizard, inventeur du mot « spiritisme ».

Par généralisation certains auteurs spécialistes de ce domaine parlent de spiritisme pour toute tradition, ancienne ou actuelle, exerçant un culte ou des rites invoquant les entités non physiques que sont l'âme des morts, les anges, les démons, etc.

Parfois présenté comme une religion il compte actuellement entre 6 et 50 millions de pratiquants selon les estimations.