Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Sarbacane - français

PDF
Imprimer
Envoyer

SARBACANE

« Tendit ad ardua virtus »

(« La vertu aspire aux choses difficiles »)

 

Tes mains transparentes

Toutes frissonnantes d’émotion

Tiennent une petite sarbacane de bois/

 

Mon ange, tu souffles dedans

Et m’envoies, à l’aube,

Des fringants mots de tendresse

Bleus, jaunes et roses,

Tout perlés de rosée.

 

Riant, je les attrape

Et les serre contre mon cœur.

 

Quelle pure substance,

Quelle luminosité, tes petits mots

Qui m’élèvent et me placent

Côte à côte avec le rêve !

 

La douce aube

Avec ses fines dentelles de pénombres

Monte vers le jour

Et s’éparpille en mille heureux éclats.

 

Et aussitôt, mon ange enfant,

Tout devient beauté,

Lumière

Et chaste géographie.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 10 octobre 2018

Glose :

Sarbacane (n.f.) : long tube, dont on se sert pour projeter quelque chose (des fléchettes ou des petits billets d’amour par exemple) en soufflant dedans avec force.

De l’arabe زربطانةzarbaṭāna (même sens) par l’intermédiaire de l’espagnol cerbatana L’origine du mot arabe proviendrait du malais sumpītan par l’intermédiaire du persan.

 

Fringant (adj.) : Participe présent adjectivé de l’ancien français fringuer (« gambader, danser la fringue »). Hippologie : alerte, éveillé, d’allure vive et élégante, en parlant d’un cheval. Par extension : pétulant, à la présentation avantageuse parlant d’un homme.