Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

ANALECTES (français)

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

ANALECTES

A Sidi Ahmed Ould Abeidna

« Seul l’amour ressemble à Dieu ; seul il étonne l’Eternité »

            Pierre Oster

 

C’est pour Toi que je veille tard dans la nuit

Et désire ardemment que Ton image admirable

Vive et chante et vibre dans mon cœur attentif !

 

C’est pour Toi que le printemps frappe

Contre l’eau vivante des carreaux !

C’est pour Toi que le vent léger

Rythme de sa tendresse l’infaillible 

Le cantique du temps !

 

Accortement va et vient

Le clair balancier de la vieille pendule murale

Comme s’il voulait, par son infatigable aménité,

Accourcir le silence !

 

C’est pour Toi que je cueille

Des bouquets de mots vrais et purs

Et les mêle aux couleurs éclatantes,

A la fragilité cristalline des fleurs

De notre jardin !

 

Pour Toi, j’orne la nappe blanche

De petites lampades frémissantes,

De strophes qui rêvent d’absolu,

De baisers aériens

Qui dansent comme des flocons de neige

Autour de l’émouvante simplicité

Des choses ordinaires,

Les lavent, les enveloppent et les parfument

De leur immaculée sollicitude.

 

C’est pour Toi que je parle avec tant d’amour

A mes morts qui caressent de leur souffle aimant

Mon visage assombri et tentent de remplir

Mes prunelles de clarté, de chaleur, d’espoir.

 

C’est pour Toi, mon Dieu simple et proche,

Mon Dieu quotidien,

Que je lie à haute voix,

Les analectes des heures

Et aspire à la plus délicate,

A la plus lumineuse

Acrosophie !

   Athanase Vantchev de Thracy 

A Saint-Raphaël, ce samedi 3 janvier, jour de mon anniversaire, Anno Domini MMIV

Glose :

Analectes (n.m.) : mot latin analecta, « ramasseur de phrases, du verbe grec analegô, aoriste analeksa, « ramasser ». Recueil de fragments en prose ou en vers, choisi dans les ouvrages d’un ou plusieurs auteurs. Analecteur (n.m.) : celui qui fait des Analectes.

Accortement (adv.) : de l’italien accorto, « habile ». Adroitement, subtilement, gracieusement. Accort, accorte (adj.) : avenant. Accortesse (n.f.) : douceur, complaisance, enjouement. Accortise (n.f.) : humeur accommodante.

Accourcir (verbe) : rendre plus court.

Lampade (n.f.) : du grec lampadion, petit flambeau.

Acrosophie (n.f.) : du grec akron, « extrémité » et sophia, « sagesse ». Extrême sagesse.