Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Bach Suite N°1 pour violoncelle

PDF
Imprimer
Envoyer

BACH - SUITE N° 1 POUR VIOLONCELLE

SOLI FAS CERNERE SOLEM

(Eux seuls pouvaient admirer le soleil !)

Ô ce bruissement satiné de feuilles d’or brun,

Ce bleu chuintement de pas

Qui me rappelle

La grêle musique des jours évanouis

Chargés de verte nostalgie !

 

Ô ces nids, ces nids d’oiseaux sonores

Dans mon cœur courbé

Sous le poids de tant d’années !

 

Et cette suite céleste de Bach

Sous les doigts de l’immortel Casals !

Ô quel suave remède contre les ombres denses

De notre solitude si ancienne, si taciturne !

 

Ce verre où le cognac O’Tard attend

Le doux flamboiement de tes lèvres claires

Et les muets battements de tes pensées subtiles.

 

Nous aimions notre jardin antique où, sous la brise,

Dansaient, tout émerveillées, les marguerites

Blanches et soyeuses comme ton visage d’enfant !

 

Ange, je veux naviguer dans ton regard,

Toi, plus aérien et plus brillant que l’aube,

Songe léger qui prophétise des jours de joie

Dans ma vie remplie de roses et de fontaines !

 

Mon Ange, j’aime l’air qui te touche,

Cette douceur si pure et si tendre,

Tes paroles gracieuses comme le chœurs des hirondelles

Qui fendent le quartz de l’air

Et font de cette journée un royaume de pure grâce !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 29 septembre 2018

Glose :

Bach - Suite N° 1 pour violoncelle jouée par Pablo Casals.

Pablo Casals, né le 29 décembre 1876 à El Vendrell (Espagne) et mort le 22 octobre 1973 à

San Juan (Porto Rico), est un violoncelliste, chef d'orchestre et compositeur espagnol.

 

SOLI FAS CERNERE SOLEM - Eux seuls pouvaient admirer le soleil ! Il s'agit d'une prérogative des avocats de la cour qui avait le privilège de s'approcher du trône.

 

Cognac O’Tard – maison de cognac fondée par le baron Jean Baptiste Antoine O’Tard de La Grange (1763-1824) qui porte son nom.