Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

ASCLEPIAS - français

PDF
Imprimer
Envoyer

ASCLÉPIAS


« Tu luz de invierno »
(« Ta lumière d’hiver »)

Luis Fernando Jara

Sortie du cœur du temps, toi, femme fleur,

Source et fraîcheur, enfant et hirondelle,

Toi, toute clarté  sur le perron de la maison

À l’antique façade aux anges sculptés.

 

Tu vas, enchantée, dans le jardin

Où de luxuriants asclépias blancs

Emplissent ton âme d’une calme joie

Et t’éloignent, imperceptiblement,

De tes obscures et constantes souffrances,

Des tourbillons brumeux de tes âpres pensées,

Des visions sacrées de tes tendres morts.

 

Tu penches ta tête sur les calices,

Souris, halètes, respires profondément

Et, soudain devenue libre et heureuse,

Tu te redresses et te mets,

En levant tes mains vers l’éblouissant azur,

À fredonner une émouvante petite chanson

De ta lointaine enfance violette.

 

Toi, femme, air diaphane, camélia,

Buisson ardent, soleil, étoile et rivière,

Doux murmure nocturne,

Grappe odorante de caresses mauves !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 25 juillet 2018

Glose :

Luis Fernando Jara (né le 15 avril 1969) est un poète péruvien. Son œuvre poétique est entamée au début des années 1990 avec la publication de Eroscopio (Éroscope), Con una mano en la garganta (Avec une main sur la gorge), et surtout avec Crónicas de un angel caído(Chroniques d’un ange déchu), publié en 2003. Dans son œuvre, la gestualité se mêle au sentiment mystique du monde, dont il n’est que l’écho et l’apparence. À cela s’ajoute sa participation à de nombreuses revues et journaux, toujours poussé par la volonté d’empoigner la matière la plus intime de son existence : la poésie.

 

Les asclépiades, du genre Asclepias, plantes herbacées vivaces,  regroupent plus de 140 espèces.

Carl  von Linné nomma le genre d’après le dieu grec de la médecine Asclépios, cette plante possédant de nombreuses vertus en phytothérapie.

Elles représentent des plantes très importantes d'un point de vue écologique, fournissant du nectar pour les abeilles et beaucoup d’autres insectes, dont le papillon monarque nord-américain.

Les espèces du genre asclépias produisent des graines croissant dans des cosses.  Ces cosses contiennent des filaments mous connus sous le nom de soie. Lorsque la cosse mûrit, elle s'ouvre et les graines sont emportées par le vent.

L’asclépiade produit un jus laiteux, appelé  latex, composé d'une grande diversité de molécules, dont des alcaloïdes et des terpènes.