Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Dans l'immense nuit - français

PDF
Imprimer
Envoyer

DANS L’IMMENSE NUIT

« Mais j’essaierai de suivre la trace, au moins, d’un amour –
En dehors, là
, dans l’obscurité
Profonde des prés du passé.
»

Andrea Zanzotto

Ces temps de ténèbres, la hantise du néant

Et toi, ô suave poésie, lumière aux confins du silence

Dans l’immense nuit qui encercle  le cœur !

 

La parole d’équinoxe, l’âme en incandescence,

L’ampleur du souffle, le tremblement du corps !

 

L’extrême rigueur du dire, l’obcure angoisse

Devenue source de clarté !

 

Les sentiments brisés dans un  sanglot,

La solennité excessive du jour

Et l’élan dionysiaque de la création !

 

De larges et hauts magnolias

Qui attendent la proche tempête de chaleur !

 

Seigneur,

Tout est félicité immortelle !

 

Lumière, lumière, toute une vie

De lumière !

 

Athanase Vantchev de Thracy

Haskovo, le 18 juillet 2018

Glose :


Andrea Zanzotto (1921-2011) l'un des plus importants poètes italiens du XXe siècle. Il écrit en italien et en dialecte vénitien.

Né à Pieve di Soligo (province de Trévise, en Vénétie) en 1921, Andrea Zanzotto a commencé à enseigner à l’âge de seize ans. Il est diplômé en littérature italienne de l’Université de Padoue (1941). Il a vécu quelque temps à l’étranger, en France et en Suisse. Revenu en Italie, il s’est établi dans son village natal. Poète, Andrea Zanzotto a écrit également des récits en prose et des essais critiques, portant notamment sur des écrivains contemporains, tant italiens (Ungaretti, Montale, Sereni) qu’ étrangers (Éluard, Leiris, Michaux).