Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Dipladénias - français

PDF
Imprimer
Envoyer

DIPLADÉNIAS

« I ask but one thing of you, only one, 
That always you will be my dream of you »

 

(« Je ne te demande qu'une chose, une seule,

Que tu sois toujours mon rêve de toi »)

 

Amy Lowell

 

Dipladénias de feu, fleurs de yuka,

Éblouissement solaire,

Reflets rouge vin sur les amples robes des filles !

 

Dans la pâle lumière du jour levant,

Une brise d’or descend des collines et mouille

De ses lèvres enfiévrées

Les feuilles grelottantes des tilleuls.

 

Flammes, trompettes, tambours,

Cor de chasse, sonnerie de carillon

Bannières du peuple aérien des oiseaux !

 

Et cette vallée de buis

Où le matin flotte comme un drapeau de soie rose !

 

Mousse de velours vert eau

Au flanc de l’éperon rocheux !

 

Sur le perron, dans sa tunique de clématites blanches,

Mon cœur erre, frissonnant  et fasciné, sur les pages

D’Ezra Pound et Amy Lowell !

 

C’est bien par devant, face au monde,

Que mon sang s’épanche !

 

Ici, je suis debout, image à peine réelle

Du temps, entre néant et éternité,

Entre obscurité et lumière !

 

J’attends, impatient, face à l’horizon vineux,

Qu’une gracieuse silhouette, qu’un Ange à peine visible,,

Porteur de salut

Apparaisse !

Rabbana wa lakal hamd,

Oh ! mon Dieu, c’est à Toi qu’appartient la louange !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 25 juin 2018

Gloses :

Dipladénia (n.m.) : plantes ornementales aux très belles fleurs. Le dipladénia est considéré comme synonyme de mandévilla ou mandévilléa.

Ce genre de  plante doit son nom à un diplomate britannique en Argentine, amateur de jardins, Henry Mandeville (1773-1861) qui rapporta un premier exemplaire de Mandevilla laxa en Angleterre.

Ce sont des petites plantes grimpantes à fleurs formant des lianes de 2 m, aux tiges grêles et volubiles. Elles portent des feuilles coriaces, veinées d'un vert brillant. Sa période de floraison va de mars à novembre et donne des fleurs de couleurs variées (blanc, rouge, jaune, rose).

Ezra Weston Loomis Pound (1885-1972) est un immense poète,  musicien et critique américain qui a fait partie du mouvement moderniste du début des années 1920  et qui est souvent rattaché à la Génération perdue. Pound était le chef de file de plusieurs mouvements littéraires et artistiques comme l’imagisme et le vorticisme. Le critique Hugh Kenner dit après avoir rencontré Pound : « J'ai soudain pris conscience que j'étais en présence du centre du modernisme. »

Dans les années 1930 et 1940, il devient apologiste du fascisme, admirateur de Mussolini  et supporter d'Hitler. Durant la Seconde Guerre mondial, il anime en Italie des émissions radiophoniques pour le régime mussolinien dans lesquelles il développe un antisémitisme et un antiaméricanisme virulents. Arrêté pour trahison par les troupes américaines qui libèrent l'Italie, il est interné en hôpital psychiatrique aux États-Unis pendant douze ans avant d'être renvoyé en Italie où il décède en s'étant contraint au silence.

Amy Lawrence Lowell (1874-1925) est une des plus grandes poétesses américaines appartenant à l'école imagiste. En 1926 on lui accorde le prix Pulitzer de poésie à titre posthume.

Rabbana wa lakal hamd : exclamation en arabe qui signifie « Oh ! mon Dieu, c’est à Toi qu’appartient la louange ! »