Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

FIGURE DU BONHEUR - français

PDF
Imprimer
Envoyer

FIGURE DU BONHEUR

« Le soleil se lève,
Et quelqu’un se dresse
avec le coeur brisé au bord du ciel »

Ma Zhiyuan

Appuyé sur ma canne, près du petit pont de bois,

Fasciné, je regarde couler l’eau scintillante

Du ruisseau venu des montagnes.

 

J’aime cette simple figure du bonheur,

Cette source inaltérable

D’une vivifiante contemplation !

 

Ah, mon Ange,

Heureux l’homme

Purifié par l’opération des vertus !

Heureuse la raison qui s’élève

En exaltant la foi !

 

Non, mon bleu ruisseau, non,

La mort ne peut ni diviser

Ni abolir un vrai amour terrestre qui

Passe à l’éternité !

 

Pourvu qu’une espérance de haute moisson

Brille de toute sa force dans l’âme

Sous les caresses du jeune vent riche et humide

Qui m’instruit de la juste valeur du temps.

 

Je reviens lentement vers la maison,

Des grenadiers en fleurs luisantes

Accompagnent ma marche et ma bouche

Qui récite des vers de Ma Zhiyuan !

 

Le visage du matin s’approche

Et baise de ses lèvres roses

Mon cœur devenu tendre poème printanier !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 19 juin 2018

 

Glose :

 

Ma Zhiyuan : (chinois 馬致遠), né vers 1250 à Dadu, mort vers 1321-1322, est un poète, écrivain et homme de théâtre chinois. Il est l'un des grands dramaturges de la dynastie Yuan. Plusieurs de ses pièces, du style zaju, ont un thème taoïste. Il est aussi considéré comme le grand poète de la dynastie Yuan.

 

La dynastie Yuan est une dynastie mongole fondée par Kubilai Khan et qui règne sur la Chine de 1279 à 1368. Elle vient à la suite de la dynastie Song qui a régné sur la Chine entre 960 et 1127, puis sur la Chine du Sud entre 1127 et 1279.

 

Zaju : le zaju (chinois 雜劇) littéralement « spectacles variés » est un style de théâtre-opéra chinois. Il représente la tradition du théâtre du Nord (Bei zaju). Le zaju a connu son âge d'or sous la dynastie des Yuan. Ce style est le plus ancien du théâtre-opéra chinois.

Sous la dynastie Song, le terme s'applique à un ensemble de « spectacles variés », contes, musique, danse, acrobatie…, donnés dans les quartiers spécialisés des capitales.

La forme théâtrale appelée zaju sous la dynastie Yuan est issue de la synthèse des spectacles variés des Song et d'un genre de ballade sur plusieurs modes, le zhugongdiao des Jin. Le zaju des Yuan, première véritable forme du théâtre-opéra chinois, a une structure assez rigide : quatre actes, etc. Mais il présente aussi une très grande variété dans le sujet des pièces et leur qualité fait de cette période la plus riche de l'histoire du théâtre. Elle a donné à la Chine certains de ses plus grands dramaturges, tels Guang Hanqing, Ma Zhiyuan ou Wang Shifu.

Sous les Ming et les Qing, le zaju, remplacé dans les faveurs du public par la tradition méridionale (chuanqi et kungu), devient un genre avant tout littéraire avant de disparaître.