Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Existence devenue royaume - français

PDF
Imprimer
Envoyer

EXISTENCE DEVENUE ROYAUME

 

 

I.

 

Cette promenade matinale !...

 

J’avance sur le sinueux sentier

Qui se perd parmi les gracieux monticules,

Ravi, j’écoute brourir les alertes perdrix !

 

Mon Dieu,

Je suis ivre de rêves et de rosée,

Je chante à voix haute en attendant

Les flammes festives de cette

Fastueuse et fauve après-midi

Quand l’habile huppe pupule

Envoûtée par les hautes herbes d’un vert dru.

 

Sur les collines, en juin,

L’air parfumé coule

Parmi les doux frissons

Des feuilles des érables.

 

II.

Je vis encore, je marche, je m’arrête,

Heureux, pur, souriant,

Je suis à l’état limpide des nénuphars.

 

L’âme, seule et entière, s’amarre

À la prodigieuse  prodigalité des pruniers.

 

Dans le cœur et dans les champs

Qui s’étendent au rebours des siècles,

Mûrissent les fruits de la divine bonté !

 

Quelqu’un, transfiguré par la lumière

S’accroche par la grâce de ses pensées

À la pure profondeur du jour !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 18 juin 2018

 

Glose :

Perdrix (n.f.) : la perdrix est un oiseau très remarquable par son vol et son plumage. Il existe plusieurs espèces de perdrix dont les plus communes en Europe sont la Perdrix grise et la Perdrix rouge.

Les perdrix de la sous-famille des Perdicinae sont de taille intermédiaire entre une grosse caille et un petit faisan. Elles se nourrissent de graines au sol. Plusieurs espèces sont chassées pour le sport ou comme gibier. La perdrix brourit (du verbe brourir)

On trouve un extrait de Théophraste, chez Aulu-Gelle, dans son ouvrage Les Nuits attiques : « Chose surprenante qu'on lit dans Théophraste, à l'égard des perdrix. Trait à peu près semblable que Théopompe nous a laissé, concernant les lièvres. Théophraste, le philosophe par excellence, assure que dans la Paphlagonie, toutes les perdrix ont deux cœurs ; et Théopompe rapporte que, dans la Bisalthie, les lièvres ont deux foies. ».

Le mot « perdrix » provient du latin perdicem, accusatif de perdix, lui-même emprunté au grec ancien πέρδιξ (perdix). Il est attesté en français sous la forme de perdriz dès 1154 et de perdix dès 1119.

Théophraste (371- 288/87 av. J.-C.) : le « Divin Parleur » Tyrtamos d'Érèse, surnommé Théophraste, étudia pendant une trentaine d'années sous la direction d’Aristote, avant de lui succéder à la tête du Lycée quand le Stagirite se retira à Chalcis dans l'île d'Eubée (322 av. J.-C.). La vision d'ensemble qu'il avait de l'œuvre du maître — seul Eudème de Rhodes peut lui être comparé à cet égard — et ses qualités d'orateur attirèrent de nombreux auditeurs à l'école qui atteignit alors son acmé.

Théopompe (en grec ancien Θεόπομπος / Theópompos), né à Chios en 430 av. J.-C. ou en 378 av. J.-C. est un historien, homme politique et orateur grec. Il est mort vers 320 av. J.-C.

 

Huppe (n.f.) : genre de passereau qui porte sur la tête une touffe de plumes. La huppe pupule (du verbe pupuler).