Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Coppélia - français

PDF
Imprimer
Envoyer

COPPÉLIA

 

Qui donnera une âme à l’automate Coppélia,

Qui aura la précellence de chanter

Sa parfaite beauté inanimée,

Les paumes immobiles de ses mains

Qui flottent dans l’air silencieux

Et enlumine la modeste vitrine,

Qui pourra donner vie

À la rêverie confuse et délicieuse

De ses prunelles d’émail bleu ?

 

Ô douces euphorie des flûtes dissipées

Sous les lampions éteints de la vétuste boutique

Du philosophe magicien !

 

Âme, Coppélia, tu veux une âme

Mais je ne suis pas un poète

De la lumineuse grandeur

Du panégyriste Qatran Tabrizi !

 

Lui seul, lui, l’ami intime des dieux,

Aurait pu te donner une âme !

Lui qui possédait les subtils usages

De la politesse des gens des Cours raffinées,

Lui qui connaissait les secrets des parfums

Des lis et des narcisses.

 

Lui dont l’âme habitait les palais des vents

Et la musique des eaux des fontaines en jade,

Son istikhara secret,

L’odeur du musc qui domine

Les extraits volatiles des plantes

Et la foi qui sait fixer en poèmes éternels

Les paroles volatiles des lèvres émues !

 

Ô Seigneur, qui, à part toi,

Peut donner une âme à Coppélia,

Qui à part toi

Peut nous rapprocher

De la lumière de notre centre obscur !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 6 juin 2018

 

Glose :

 

Coppélia, ou la Fille aux yeux d'émail est un ballet en deux actes et trois tableaux d'Arthur Saint-Léon, sur un livret de Charles Nuitter, musique de Léo Delibes, d’après le conte d’Hoffmann, L’Homme au sable représenté pour la première fois à l'Opéra de Paris le 25 mai 1870 sous la direction de François Hainl.

Le rôle de Swanilda est devenu un rôle mythique du répertoire classique.

Tout comme Giselle, Coppélia est composé sur la structure du leitmotiv, empruntant de nombreux passages au folklore de l’Europe centrale : les thèmes slaves et la mazurka y occupent une bonne place, tandis que la csárdás apparaît pour la première fois sur scène.

L'intrigue suit le conte d'Hoffmann L’Homme au sable, dans lequel Frantz est fasciné par la silhouette de Coppélia, aperçue derrière la fenêtre de l'atelier du savant Coppélius. Mais elle s'avère n'être qu'un automate...

Le livret met en scène Swanilda, son fiancé Frantz et le vieux Coppélius, fabricant de poupées automates, dont l'ambition est d'en créer une dotée d'une âme.

Frantz s'éprend de la dernière création du vieillard, entrevue par la fenêtre : Coppélia qu'il croit vivante.

Swanilda, jalouse s'introduit dans l'atelier. Frantz y pénètre à son tour, surpris par Coppélius qui tente à l'aide d'un breuvage de sa composition de l'endormir pour lui ravir son âme.

C'est alors que la poupée Coppélia s'anime, et pour cause : Swanilda a pris la place de la poupée.

Elle brise les automates et s'enfuit avec son fiancé qu'elle épousera à la fête du village...

Précellence (n.f.) : Vieux et Littéraire : Excellence au-dessus de toute comparaison. Synonymes : préexcellence.

Qatran Tabrizi Abu Mansur Qatran Adudi (1009-1072), aussi appelé Qatran Tabrizi était un poète de la cour en Perse. Originaire de Shadi-abad, près de Tabriz, il fut le plus célèbre panégyriste persan de son temps.

 

Panégyriste (n.m.) : emprunté au latin  panegyrista, « auteur de panégyrique », lui-même du grec ancien panêguristês, « celui qui se rend à une fête solennelle ». Celui qui fait un panégyrique. Celui qui fait l’éloge de quelqu’un !

 

Istikhara : la prière istikhara ou prière de consultation permet de « consulter » Allah pour une affaire importante de la vie du musulman.