Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Un poème adab - français / anglais / chibois

PDF
Imprimer
Envoyer

UN POÈME ADAB

À Abdallah Ibn al-Muqaffa

Viens, approche été rayonnant de beauté,

Galante, courtoise, précieuse saison de l’amour.

Apprends à Nour, ma douce aimée

La langue merveilleuse des oiseaux,

La grammaire précise des arbres,

La syntaxe poétique des fleurs !

 

Et toi, peintre, ami cher à mon cœur, incarne

La beauté insoutenable qui traduit

Parfaitement l’extase du sublime,

Dans tes tableaux de magicien.

 

Caché derrière les opulents sureaux,

Je regarde mon aimée,

Les yeux remplis d’une joyeuse clarté,

Faire des petits ronds dans l’eau

En y jetant des graines et des cailloux blancs.

 

Je salue, face contre terre,

Avec la même déférence

Allah et le sourire d’or de ma Nour !

 

Anges du ciel,

Les arbres fruitiers, sous leur voile d’azur,

Chantent des hymnes à l’approche de ma fiancée

Drapée d’une indifférence souveraine !

 

Ô Allah, Gardiens des mystères irréductibles

De la Créations,

Je T’en supplie,

Fais-moi le don,

Ô mon Dieu,

De la calme félicité

Des esprits éthérés !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 6 mai 2018

 

Glose:

 

Adab (literature) : l’adab (pl. âdâb) dans la littérature arabe classique  est le concept qui définit à la fois l'éthique de l'homme de cour cultivé et la littérature en prose qui l'accompagne. Cette littérature englobe à l'origine le genre des rasâ'il (épîtres, genre épistolaire) et celui des nasâ'ih (conseils sur les usages avec les puissants). Formalisé au VIIIe siècle par Ibn al-Muqaffa, le terme d'adab désigne donc tout d'abord un ensemble de valeurs définissant l'adîb (le "gentilhomme islamique") appelé à exercer de hautes fonctions administratives et à servir les puissants, ainsi que plusieurs genres littéraires qui permettront l'essor d'une littérature en prose. L'adab est théorisé à nouveau par Jâhiz au IXe siècle, qui lui donnera son orientation définitive.

Très vite, l'adab en viendra à désigner l'ensemble de la littérature en prose qui n'appartient ni aux sciences religieuses ni à la philosophie. Pour cette raison, on parle couramment de littérature d'adab, en signifiant par là une littérature de l'élite, par opposition à la littérature populaire.

La langue arabe moderne a conservé les deux grands sens du mot, puisqu'adab signifie aujourd'hui "littérature" et "politesse". Cependant ce n'est qu'au XIXe siècle que le mot prend le sens de "littérature". Auparavant, à l'époque classique, il n'y a pas de mot englobant l'ensemble de la production littéraire.

 

Abdallah Ibn al-Muqaffa (en arabe : عبد الله بن المقفع) est un secrétaire de l'administration omeyade puis abbaside, célèbre littérateur persan et premier grand prosateur de langue arabe. Il naît vers 720 à Gour (actuelle Firuzabad), dans le Fars (Iran).Il se convertit à l’islam à l'âge adulte et meurt à 35 ans, en 756 à Basra, exécuté sur l'ordre du calife Al-Mansour.

Ibn al-Muqaffa est considéré comme le père de la littérature arabe et de la prose arabe. Il est aussi l'un des premiers traducteurs d’œuvres persanes et indiennes vers l’arabe. Ses principaux ouvrages sont le Grand Adab (Al-Adab al-kabîr), premier essai de formulation explicite du concept d’adab, et Kalîla wa Dimna, traduction et adaptation des Fables de Bidpaï, dont l'introduction expose certains des traits caractéristiques de l'adab.

 

ENGLISH :

 

An Adab Poem*

To Abdullah Ibn al-Muqaffa

Come, come near, summer radiant with beauty,

gallant, courteous, precious season of love.

Teach Nour, my gentle beloved

the marvellous language of the birds,

the precise grammar of trees,

the poetic syntax of flowers!

 

And you, painter, friend dear to my heart, you embody

that intolerable beauty which perfectly

translates the ecstasy of the sublime

into your magical pictures.

 

Hidden behind the opulent elderberries,

I watch my beloved,

my eyes full of a joyful clarity,

as she makes little circles in the water

by throwing in seeds and white pebbles.

 

With my face to the ground, I bow before

Allah and the golden smile of my Nour

with the same deference.

 

Angels of the heavens,

fruit trees, beneath their azure veil,

sing hymns as my fiancée approaches

clothed in sovereign indifference!

 

O Allah, Guardians of the irreducible mysteries

of Creations,

I beg you

make me the gift,

O my God,

of the quiet happiness

of the ethereal spirits!

 

*Adab: a concept in Islam defining both the ethics of the cultivated man and the accompanying prose literature.

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

 

CHINOIS :

 

一首阿達布詩*

 

致阿卜杜拉·伊本·穆卡福

 

來吧,靠近些,在這美麗、勇敢、彬彬有禮而

珍貴夏日煥發的愛情季節。

鳥類們的奇妙言語,

樹木們的精確說法,

花的詩歌盎然,

教導著努爾,我溫柔的愛人!

 

而你,畫家,交心好友,你的體現

那完美無瑕的美麗

翻譯崇高的狂喜

進入你的神奇圖片之中。

 

隱藏在茂盛的接骨藍莓後,

看著我的愛人,

眼中充滿了歡樂而明亮,

因為她投擲種子和白色鵝卵石

在水面上引起陣陣漣漪。

 

面對地面,我向前鞠躬

以同樣的崇敬之心

安拉和我那努爾的燦燦笑容。

 

天堂裡的天使,

果樹,在他們蔚藍的面紗之下,

當我的未婚妻接近時唱著讚美詩歌

穿著君王的漠不關心!

 

喔,阿拉,上帝創世不可約束奧秘的守護者

我求求你

讓我變成,

我的上帝啊,

安靜幸福

飄渺靈魂的一份禮物!

 

Adab:伊斯蘭教中的一個概念,既定義了耕種者的道德規範,也定義了隨行的散文文學。

 

由蔡澤民(Tzemin Ition Tsai)翻譯自Athanase Vantchev de Thracy的法文

Mis à jour ( Jeudi, 17 Mai 2018 21:56 )