Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Rhus typhina - français

PDF
Imprimer
Envoyer

RHUS TYPHINA

 

« L’ignorance est attachée à la routine,

ennemie de tout perfectionnement »


Jean-Baptiste-Joseph Champagnac


Mon âme, un peu d’amour, un peu de vérité

Et tu seras plus belle que le lever du jour,

Palais de mon sommeil, fontaine de mon amour,

Vraie conscience du monde et gage d’éternité.


Ange, tu as fais ton nid de martinet des mers

Au centre de mon cœur, haut rhus d’émotion

Et royaume splendide de toute dévotion,

Possession sereine des heures de lumière.

Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 1er mai 2018

Glose :

Le sumac vinaigrier - Rhus typhina - aussi appelé sumac amaranthe, sumac à bois poiluvinaigriersumac de Virginie ou sumac à queues de renard, est une espèce d'arbre dioïque de la famille des Anacardiaceae.  Le terme vinaigrier vient du fait que les fruits du Rhus typhina sont acides et parfois utilisés pour fabriquer une sorte de limonade rose.

Originaire de l’Amérique du Nord, cette espèce d'arbres pousse surtout sur des pentes sèches et rocailleuses sur des terrains calcaires. Elle a besoin de beaucoup de lumière mais dépend peu de l’humidité et de la qualité du sol. Cette espèce a été introduite en Europe en 1624.

 

Dioïque (adjectif) : de di- (« deux ») et du grec ancien οἷκοςoïkos, « maison » : ces plantes ayant les fleurs mâles et les fleurs femelles sur des pieds différents.

 

Botanique : Se dit d'une espèce dont les fleurs unisexuées mâles (à étamine) et femelles (à pistil) sont portées par des pieds différents.

  • Le palmier-dattier ou pommier des landes sont des plantes dioïques.
  • Le houx, lui, a une sexualité du type dioïque, c’est-à-dire qu’il connait la séparation physique des sexes entre spécimens males et femelles. Le phénomène est répandu chez l’animal comme on le sait depuis Adam et Eve, mais il est rare chez le végétal, et pour cause : quand on est cloué au sol par les racines, incapable de se déplacer pour trouver un partenaire de l’autre sexe, c’est un atout d’avoir les deux sexes sur soi, comme l’observe le botaniste Pierre-Henri Gouyon, professeur au Muséum national d’histoire naturelle.

Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858) est un littérateur, un auteur prolifique de manuels pédagogiques, moraux et de récits de voyages pour la jeunesse. Il a aussi dirigé la publication du Dictionnaire historique, critique et biographique universel, rédigé des dictionnaires dans l’Encyclopédie Migne ainsi qu'une Chronique du crime et de l'innocence et une table analytique des écrits de Voltaire.

Il a également signé ses œuvres sous les pseudonymes de Jean-Baptiste-Joseph de Chantal (1798-1858), Jean-Baptiste-Joseph de Mirval (1798-1858), Ch. de Mirval (1798-1858), C.H. de Mirval (1758-1858), M. de Mirval (1758-1858).

Mis à jour ( Mardi, 01 Mai 2018 14:35 )