Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Je reste seul - français

PDF
Imprimer
Envoyer

JE RESTE SEUL

I.

 

Je reste seul dans la douce après-midi,

Tout seul dans l’interminable beauté des heures !

J’écoute le cristallin poème de Dieu

Et aime les mythes archaïques

Devant lesquels la subtile logique d’Aristote

Reste si impuissante !

 

Et comme le solennel Platon, je considère

Que l’intuition de mon âme

Est la plus haute et lumineuse

Expression de l’intelligence.

 

Et je me sens digne d’affirmer

Que plus un homme est homme,

Plus il est digne de la poésie !

II.

 

Brusquement sursaute à la pensée

Que les antiques poètes irlandais

Devaient faire douze ans de rudes études

Avant de composer leur premier texte prosodique !

 

III.

 

Autour de moi,  les fleurs boivent

La lumière du soleil,

Sourient et chantent !

 

Elles, toutes divinement belles,

Jouissent si pleinement de la vie

Sans connaître une simple ligne

De l’Étique de Spinoza

Ni un mot de son maître en philosophie

René Descartes !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 16 avril 2018

 

Glose :

Baruch /Bento/ Benedictus Spinoza /de Spinoza / de Espinosa / d'Espinoza (1632-1677) est un philosophe néerlandais d'origine portugaise dont la pensée eut une influence considérable sur ses contemporains et nombre de penseurs postérieurs.

Issu d'une famille juive marrane espagnole puis portugaise ayant fui l’Inquisition, Spinoza fut un héritier critique du cartésianisme de René Descartes. Il prit ses distances vis-à-vis de toute pratique religieuse, mais non envers la réflexion théologique, grâce à ses nombreux contacts interreligieux. Après sa mort, le spinozisme connut une influence durable et fut largement mis en débat. L'œuvre de Spinoza entretient en effet une relation critique avec les positions traditionnelles des religions monothéistes que constituent le judaïsme, le christianisme et l’islam.

Les apports conceptuels principaux de Spinoza sont un rationalisme absolu laissant une place à la connaissance intuitive, une identification de Dieu et de la nature, une définition de l'homme par le désir, une conception de la liberté comme compréhension de la nécessité, une critique des interprétations théologiques de la Bible aboutissant à une conception laïque des rapports entre politique et religion. Il s'inscrit dans l'école de pensée philosophique matérialiste qui se distingue par une distance avec Platon ou Aristote. Spinoza dira lui même dans la Lettre 56 à Hugo Boxel « L’autorité de Platon, d’Aristote, etc. n’a pas grand poids pour moi. »

Spinoza fut maintes fois admiré par ses successeurs : Hegel en fait « un point crucial dans la philosophie moderne » — « L'alternative est : Spinoza ou pas de philosophie » ; Nietzsche le qualifiait de « précurseur », notamment en raison de son refus de la téléologie ; et Gilles Deleuze le surnommait le « Prince des philosophes ».

René Descartes,(1596-1650) est un mathématicien, physicien et philosophe français

Il est considéré comme l’un des fondateurs de la philosophie moderne.  Il reste célèbre pour avoir exprimé dans son Discours de la méthode le cogito « Je pense, donc je suis », fondant ainsi le système des sciences sur le sujet connaissant face au monde qu'il se représente. En physique, il a apporté une contribution à l’optique et est considéré comme l'un des fondateurs du mécanisme. En mathématiques, il est à l’origine de la géométrie analytique.

Il affirme un dualisme substantiel entre l'âme et le corps  en rupture avec la tradition aristotélicienne. Il radicalise sa position en refusant d'accorder la pensée à l'animal, le concevant comme une « machine », c'est-à-dire un corps entièrement dépourvu d'âme. Cette théorie sera critiquée dès son apparition mais plus encore à l'époque des Lumières par Voltaire, Diderot et Rousseau.