Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Trois frêles campanules - français

PDF
Imprimer
Envoyer

TROIS FRÊLES CAMPANULES

« Si entre las Islas Bienaventuradas

está la tuya, Hermosa,

pondré timón y velas a la rosa »

(« Si ton île, ma Belle, se trouve parmi

les Îles Bienheureuses,

à la rose mettrai voile et timon »)

 

Leopoldo Marechal

1.

 

Deux tourterelles dans l’azur du matin,

J’admire l’élégance de leur désinvolture

Et le sourire irréductible du soleil

Sur la terre noire, ocre, écrue.

 

2 .

Nous marchons face au printemps,

Le cœur perçant, subtil, heureux,

Ô cette pertinence des sentiments,

Ce travail d’orfèvre

De la pensée amoureuse,

Cette transversalité des mondes !

 

3.

 

Le poème de ton visage

Au milieu du champ de campanules,

Le temps qui ruisselle et s’abîme en toi,

La lucidité enchantée de ton cœur !

Toi qui sais que l’essentiel

Est dans les tout petits détails

Éparpillés au milieu des joyeux

Désordres de la vie quotidienne !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 12 avril 2018

 

Glose ;

Leopoldo Marechal (1900-1970) est un écrivain argentin, à la fois romancier, poète, dramaturge, essayiste. Son roman Adan Buenosayres est considéré comme un sommet de la littérature argentine.

Sa jeunesse de poète ultraïste se passe au sein des revues d'avant-garde, aux côtés de Jorge Luis Borges et Roberto Arlt.

Jeune poète primé, reconnu internationalement, invité en Europe, il est ensuite marqué littérairement par le scandale déclenché par son roman démesuré, épique et comique: Adan Buenosayres (paru en 1948)     . Cette épopée en prose, retraçant trois journées d'un jeune poète de Buenos Aires avant sa mort décrit également la jeunesse artiste de l'Argentine des années 20, visite toutes les couches sociales de la ville, des salons bourgeois aux rues populaires, et suit un groupe d'amis (où l'on peut reconnaître Borges, Scalabrini Ortiz, le peintre Xul Solar) dans des aventures satiriques au bordel, ivres et érudits aux champs, dans une veillée funèbre, etc. Reprenant comme Joyce la trame symbolique de l'Odyssée d'Homère, cette aventure est complétée d'une visite à la cité de Cacodelphie, enfers imaginés par le personnage de Schultze, ami du héros, qui reprend étape par étape les situations et les personnages du roman, mais transposés.

Marginalisé longtemps au sein du milieu littéraire argentin à cause de ses engagements (proche du régime de Péron, et plus tard saluant dans la révolution cubaine les valeurs originelles défendues par le Christ), il ne retrouve l'aura de sa jeunesse qu'à la publication de ses œuvres longuement mûries, et grâce à l'admiration d'auteurs comme Julio Cortázar.

Écru, écrue (adj.) : qui est de la couleur blanche tirant sur le beige des matières textiles. Se dit de la soie non décreusée.