Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Deux poèmes évanescents - français

PDF
Imprimer
Envoyer

DEUX POÈMES ÉVANESCENTS

À Xin Qiji

1.

Sous le ciel ouvert comme une blessure bleue,

La flamme claire de ta fine silhouette !

Toi, poème aux lettres aériennes,

Champ d’azur dans l’armoirie impériale.

 

Au-dessus de ta tête ornée de fleurs de cerisier

Les hirondelles écrivent avec une grâce extrême

Des mots d’amour à l’air qui les porte.

 

2.

 

Cet orchestre vertigineux des oiseaux du matin,

Leur art sublime de la délicatesse et du contrepoint !

Ô axe cardinal de leur joie !

 

Une évocation de la vie nette et précise !

La grâce aérienne qui l’emporte sur la pesanteur

De la vie quotidienne.

 

Seigneur, merci pour cette dilatation intérieure

Et cet éclairement du sang  farouchement engagé

Contre les muettes lourdeurs

De la mélancolie !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Haskovo, le 5 avril 2018

Glose :

Xin Qiji (辛棄疾 28 mai 1140 -,1207) est un poète et  écrivain chinois de la dynastie Song . qui a régné en Chine entre 960 et 1279.

Xin Qiji a acquis une réputation égale à celle de  Su Shi (1037-1101) pour ses poèmes chantés (ci). Ses ci sont réputés pour leur style vigoureux, leur imagination novatrice et pour la profondeur de la pensée.