Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Deux fleurs d'aubépine - français

PDF
Imprimer
Envoyer

DEUX FLEURS D’AUBÉPINE

« Rien par la force, tout par l’amour »

 

Saint François de Sales

 

2.

 

Une minuscule mouche

Vibrionne autour

Du pot de confiture

Oublié sur la table.

 

Ah, cette petite musique poignante

Venue jusqu’à cette belle après-midi de mai

De ma lointaine enfance –

Cocasserie et gravité,

Tendresse et cruauté

D’un monde noyé à jamais

Dans les rêveries d’une vie

À son crépuscule !

 

Ô grandeur à être lucide

Sur sa misère !

 

2.

 

L’azur et la mer,

L’air frais comme mille matins,

La béatitude absolue

Des premiers rayons du soleil

Et ces mots sublimes

De saint Jean de la Croix :

 

« La où tu ne trouves pas l’amour,

Mets l’amour, alors tu le trouvera »

 

Courir à travers les champs

Prendre dans ses bras

Les gerbes de voix heureuses

Des enfants !

 

Respirer

L’odeur des aubépines en fleur

Et l’arôme de pain chaud !

 

Admirer

Le savant désordre

Et le chant parfaitement ciselé des pinsons

Et les superbes vitraux

Des vergers en fleurs et des âmes des saints.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 25 mars 2018

 

Glose :

 

Saint François de Sales, né le 21 août 1567 au château de Sales près de Thorens-Glières en Savoie et décédé le 28 décembre 1622 à Lyon est un prêtre catholique savoyard.

Proclamé saint et Docteur de l’Église, il est liturgiquement commémoré le 24 janvier.

Issu d’une famille noble, il choisit le chemin de la foi chrétienne en consacrant sa vie à Dieu et renonce à tous ses titres de noblesse. Il devint l'un des théologiens les plus considérés de son temps. Ce grand prédicateur accéda au siège d’évêque de Genève et fonda, avec la baronne Jeanne de Chantal, l’ordre religieux de la Visitation. Il exerça une influence marquante au sein de l'Église catholique et fut très écouté également des détenteurs du pouvoir temporel, notamment les ducs Charles-Emmanuel Ier et Victor-Amédée Ier de Savoie, la régente de Savoie Christine de France et les rois de France Henri IV et Louis XIII.

Homme d’écriture, il laissa une œuvre importante qui témoigne de sa vision de la vie. Depuis 1923, l’Église catholique le considère comme le saint patron des journalistes et des écrivains en raison de son recours à l'imprimerie. Ses publications comptent parmi les tout premiers journaux catholiques au monde. Il est l’auteur de deux célèbres ouvrages, Introduction à la vie dévote et Traité de l’amour de Dieu.

Juan de Yepes Álvarez (en religion Jean de la Croix ou Juan de la Cruz), né à Fontiveros (Espagne) le 24 juin 1542 et mort au couvent d'Úbeda le 14 décembre 1591, est un prêtre carme, saint mystique espagnol, souvent appelé le réformateur et « Saint du Carmel ». Ses écrits mystiques, toujours populaires, font qu'il fut déclaré Docteur de l’Église en 1926. Liturgiquement il est commémoré le 14 décembre.

 

Pinson est un nom vernaculaire donné à plusieurs petits passereaux granivores tous protégés par la loi. Ce terme désigne principalement deux espèces communes en Europe, mais aussi plusieurs Fringillidae et passereaux de familles proches de cette dernière. Tous les pinsons sont morphologiquement assez proches, leur bec est plus massif que chez les espèces appelées moineaux par exemple. Il est facile de les confondre avec les bruants.

Les pinsons européens sont des oiseaux chanteurs.