Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Introduction à la vie dévote - français

PDF
Imprimer
Envoyer

INTRODUCTION À LA VIE DÉVOTE

 

« Bele amie, si est de nus

Ne vus sanz mei, ne jeo sanz vus »

(« Belle amie, ainsi en va-t-il de nous :

Ni vous sans moi, ni moi sans vous »)

 

Marie de France,

Lai du chèvrefeuille

 

Dans ma main matinale

Les tendres griffes du petit chat

Et les yeux encore humides du soleil.

 

Le babil délicieux

Des hirondelles tourbillonnant

Dans le rubis de l’air,

Enchante le cœur du ciel !

 

Le bleu azur des clématites,

Une belle figure de vitrail

Salue l’invisible vol

Des esprits célestes.

 

Les éventails lourds des agaves

Donnent le vertige au peuple festif

Des coccinelles

Captives de leur liberté silencieuse.

 

Mes pas semblent flotter

Au-dessus des lichens.

 

Vitalité impérieuse du corps…

Délices

De ma soudaine

Introduction à la vie dévote !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 26 mars 2018

 

Glose :

 

Marie de France (1160-1210) est une poétesse qui vécut en France et surtout en Angleterre.  Ses fables adaptées d’Ésope furent lues et imitées du xiie au xviiie siècle. Le romantisme au xixe siècle redécouvrit ses laiscontes en vers rédigés en ancien français dans la scripta anglo-normande. Marie de France appartient à la génération des auteurs qui illustrèrent l'amour courtois en langue d'oïl. Elle est la première femme de lettres d'expression française connue, Héloïse, qui est de la génération de sa mère, n'ayant écrit qu'en latin3,4,5. On ne sait rien d'elle, si ce n'est ce qu'elle dit d'elle-même dans l'épilogue de ses Fables :

Impérieux, impérieuse (adj.) : du latin imperiosus. Qui exige d'autrui soumission et obéissance, qui n'admet pas qu'on résiste à sa volonté. Qui s'impose avec le caractère d'une obligation, qu'il faut absolument satisfaire.