Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Deux chants des criquets - français

PDF
Imprimer
Envoyer

DEUX CHANTS DES CRIQUETS

« Y cada dia,

como el amanecer,

surgen nuevos vocablos

todos llenos de amor

y de ternura para el hombre »

(« Et tous les jours,

comme le lever du soleil,

de nouveaux mots surgissent

tous pleins d'amour

et de tendresse pour l'homme »)

1.

Je sors dans le jardin

Où, sous les brins d’herbe vert d’eau,

Chantent à tue-tête les criquets de quartz.

 

Les yeux humides de gratitude,

J’ouvre les bras et m’écris :

 

Ô mon Dieu,

Encore une journée de soleil,

Encore un instant de joie

Sur les lèvres roses de l’éternité !

2.

 

Cette insoutenable vérité du bonheur,

Ces convulsions de la force,

Ces ondes de vie au cœur de chaque être,

Le principe intangible

De l’invisible mouvement des atomes !

 

Et l’amour qui rassemble tous mes visages

Dans la lumière d’un sourire !

 

Le baume d’une prière,

Le temps où la tendresse côtoie

Les cœurs éthérés

Des insaisissables esprits célestes

Rayonnant de douceur !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 20 mars 2018

 

Glose :

Otto René Castillo (1936-1967) est un des plus remarquables poètes guatémaltèques.

En 1954, en raison de son opposition au coup d'État contre le gouvernement de Jacobo Arbenz, il s'exile au Salvador où il occupe divers emplois. Il rentre chez lui quatre ans plus tard et étudie le droit à l'Université de San Carlos. L'année suivante, il obtient une bourse pour étudier la littérature et part en République démocratique allemande (RDA) qu'il quitte par la suite pour rejoindre un groupe de cinéastes qui filment les soulèvements populaires de l'époque (la brigade Joris Ivens).

En 1964, il retourne au Guatemala. Le pouvoir politique le nomme représentant de son pays au sein du Comité d'Organisation du Festival Mondial de la Jeunesse et par la même a l'occasion de voyager dans différentes parties du monde. En 1966, il rentre chez lui et rejoint la guérilla des Forces armées rebelles, avant d'être capturé le 19 mars 1967 dans la Sierra de las minas par les forces gouvernementales. Castillo fut sauvagement torturé 5 jours durant et fusillé avec treize autres personnes (dont sa compagne Nora Paiz Carcomo). Son poème le plus mémorable est intitulé « En avant, ma patrie, je t’accompagnerai, je me rendrai aveugle pour que tu aies des yeux, je me rendrai muet, pour que tu puisses chanter »

Vert d’eau : le vert d'eau est un nom de couleur qui désigne un vert très clair « rappelant plus ou moins la transparente tonalité des eaux limpides en grandes masses ». Il est d'usage principalement dans l'habillement et la décoration.

Criquet (n.m.) : le criquet (Caelifera) compte de très nombreuses espèces (plus de 7000) mais une centaine seulement se rencontre en France. Ils se répartissent en deux sous-ordres : les criquets (Acrididea) et les criquets pygmées (Tridactylidea). Les Acrididés sont plus courants. Le criquet est un orthoptère, c'est-à-dire qu’il a des ailes droites alignées avec le corps comme les sauterelles et les grillons. Il mesure entre 2 et 8 cm et sa couleur varie du vert au brun, selon les espèces. Il vit le jour et se déplace en marchant, en sautant ou en volant.

 

Les criquets (mâles et femelles) chantent en frottant leurs pattes, plus précisément leurs fémurs, contre leurs ailes.

Mis à jour ( Lundi, 19 Mars 2018 17:49 )