Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

LE REPENTIR - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

LE REPENTIR

« Un bon repentir est le meilleur médicament

contre les maladies de l’âme »

Miguel de Cervantès

 

Puis-je comme le seigneur Foulque comte féroce d’Anjou,

Mourir dans le bonheur d’un repentir profond,

Brûler dans les prunelles du temps toujours fécond

Et m’endormir dans l’onde des herbes et des cailloux.

 

Et comme les fous, Seigneur, marcher dans les allées

Des étoiles festives, amies de la sagesse,

Puis, avec les anges, connaître l’allégresse

De ceux qui ont aimé les vies immaculées.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 11 mars 2018

Glose :

Foulques III dit Foulques Nerra, « le Noir », en raison de son teint sombre, né vers 965/970 et mort à Metz le 21 juin 1040, fut comte d’Anjou de 987 à 1040. Il a marqué l'histoire de son temps par sa violence et les actions entreprises pour se racheter de ses crimes.

À son avènement, Foulques III Nerra, le nouveau comte d'Anjou, est un personnage d'un naturel violent et d'une énergie peu commune, « un des batailleurs les plus agités du Moyen Âge » selon la formule de l'historien Achille Luchaire.

Il se montre souvent cruel, mais ses remords sont à la hauteur de ses crimes : il multiplie les abbayes dans ses domaines et part, à trois reprises, pour la Terre sainte (1002, 1008 et 1038), pour laver ses nombreux péchés et se faire pardonner ses crimes. En effet, on l'accuse, entre autres, d’avoir commandité l'incendie de la ville d'Angers, survenu quelques jours après avoir fait brûler vive son épouse qu'il avait accusée d'adultère. Poursuivi par la haine publique et par le cri de sa propre conscience, il a l'impression que les nombreuses victimes immolées à sa vengeance ou à son ambition, sortent la nuit de leurs tombeaux pour troubler son sommeil et lui reprocher sa barbarie.

Lors de son dernier pèlerinage à Jérusalem, il se repent en avançant vers le Saint-Sépulcre torse nu et flagellé par deux serviteurs qui sur son ordre scandent : « Seigneur reçois le méchant Foulques, comte d'Anjou qui t'a trahi et renié. Regarde mon âme repentie, ô Jésus-Christ » Les pèlerinages entrepris par le comte d'Anjou à Jérusalem lui valurent les surnoms d'« Ancien » et de « Jérosolomitain » dans les chroniques manuscrites après sa mort.

 

Miguel de Cervantes Saavedra (le 29 septembre 1547 - 22 avril 1616) romancier, poète et dramaturge espagnol. Il est célèbre pour son roman L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, publié en 1605 et reconnu comme le premier roman moderne.

 

ENGLISH :

Repentance

‘Sincere repentance is the best medicine for the diseases of the soul’

Cervantes

 

Like Lord Fulk, the cruel Count of Anjou,

may I die in the happy state of deep repentance,

may I burn in the eyes of still fertile time

and fall asleep in the wave of grasses and stones.

 

And like the mad, Lord, may I walk in the paths

of festive stars, the friends of wisdom,

then, with the angels, know the vivid joy

of those who have loved pure lives.

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Noron Hodges

Mis à jour ( Dimanche, 11 Mars 2018 12:23 )