Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

La soie de Kanazawa - français

PDF
Imprimer
Envoyer

LA SOIE DE KANAZAWA

À L.M.

 

Ce raffinement absolu

Dans le moindre détail,

Cette minutie époustouflante !

 

Yuzen,

La transparence flottante des couleurs,

Le parfum d’eau de la rivière Asanogawa

Qu’exhalent les splendides dessins

Des feuilles délicates

Et des fleurs évanescentes !

 

Les kimonos faits de lumière et d’air rose

Et ces femmes sculptées dans l’éther

Avec des étoiles scintillantes

Sur la volupté à peine perceptible

De leurs longs cils de velours !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 22 janvier 2018

Glose :

Kanazawa (金沢市, Kanazawa-shi?) est la capitale de la préfecture d’Ishikawa au Japon.  
La ville moderne de Kanazawa a été fondée le 1er avril 1889.
L’ancienne cité a été dirigée par le clan Maeda de 1583 jusqu’à la restauration Meiji en 1868.

Le nom de Kanazawa veut littéralement dire le « Marécage de l'or » et fait référence à une ancienne légende qui veut qu'un paysan du nom de Imohori Togoro ait trouvé de l'or en creusant le sol pour y planter des pommes de terre et des céréales. Cette histoire explique en partie la richesse de Kanazawa, l'une des villes les plus peuplées du Japon au Moyen Âge.

Le site de la ville de Kanazawa dans la mer du Japon (mer de l'Est) est bordé par les Alpes japonaises, le parc national Hakusan. La ville se trouve entre les rivières Saigawa et Asanogawa.  Sa superficie est de 467,77 km²

 

Le terme « Yuzen » désigne une technique traditionnelle de teinture des tissus de soie destinés aux kimonos ou les produits fabriqués à partir de cette technique. Les « Kyou Yuzen » de Kyoto et « Kaga Yuzen » de Kanazawa sont les plus renommés. Les techniques de base du Yuzen ont été conçues au début du XVIIIe siècle par Yuzensai Miyazaki.

 

Le « Kaga Yuzen » se caractérise par une représentation réaliste de la beauté de la nature en cinq tons éclatants appelés « Kaga gosai » (littéralement « les cinq couleurs Kaga ») et fait fréquemment appel à une teinture par gradation dite « bokashi » du contour. Chaque rouleau de Yuzen est réalisé au cours d’un processus complexe faisant appel au transfert des motifs, à l’encollage, à la mise en couleur, à la cuisson à la vapeur et au rinçage de la colle. Les tissus « Kaga Yuzen » aux motifs éclatants et minutieux sont connus comme une marque prestigieuse.

 

En ville, certains établissements proposent la découverte des techniques de fabrication des tissus « Kaga Yuzen » ainsi que l’expérience de la teinture ou l’essai du port de kimono.