Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

NUIT D'ETE - français

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

 

NUIT D’ÉTÉ

À L.M.

 

Cassiopée descend jusqu’à la musique

De ta voix, aimée ! L’été étend son feu

Sur la nature riante et les frissons heureux

Des cœurs blessés d’amour, en cette nuit hymnique.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 2 janvier 2018

 

Glose :

Cassiopée est une des 88 constellations du ciel, visible dans l'hémisphère nord. À l'opposé de la Grande Ourse par rapport à la Petite Ourse. Cassiopée est très facilement reconnaissable grâce à sa forme de « W ». Les sommets en sont, d'est en ouest, ε, δ, γ, α et β  Cassiopeiae, les cinq étoiles les plus brillantes de la constellation. La pointe centrale du W pointe très approximativement en direction de l'étoile polaire.

Citée par Aratus de Soles, puis par Ptolémée dans l'Almageste, la constellation représente la reine Cassiopée d’Éthiopie dans la mythologie grecque, femme de Céphée et mère d’Andromède, à côté desquels elle se trouve.

Cette constellation fait partie du groupe des constellations rattachées au mythe d'Andromède.

On dit aussi que, pour châtier son orgueil, la reine a été enchaînée à son trône, condamnée à tourner autour du pôle Nord.

 

Andromède (mythologie) :

Dans la mythologie grecque, Andromède (en grec ancien  Ἀνδρομέδα / Androméda) est une princesse éthiopienne. Fille du roi Céphée, elle est victime de l'orgueil de sa mère Cassiopée. Exposée nue sur un rocher pour y être dévorée par un monstre marin, elle est sauvée de justesse par Persée dont elle deviendra l'épouse.

L'étymologie de son nom est « celle qui a la bravoure dans son esprit », de ἀνήρanếr, ἀνδρός / andrós, « homme » (et par dérivation ἀνδρεία / andreía, « bravoure »), combiné avec μήδομαι / mếdomai, « penser, avoir l'esprit plein de ». Il pourrait aussi signifier « celle qui dirige les hommes ».

Selon certaines hypothèses, ce mythe serait d'origine phénicienne. Il offre des similitudes saisissantes avec le mythe d’Hésione, la fille de Laomédon, roi de Troie, qui sera sauvée d'un monstre marin par Héraclès. Ce mythe sera transposé au Moyen Âge chrétien en combat de saint George avec le dragon.

Cassiopée, ayant proclamé que sa fille ou, selon d'autres versions, elle-même était d'une beauté égale à celle des Néréides, les nymphes marines qui servent d'escorte à Poséidon, s'est attiré la colère de ce dernier. Pour se venger, le dieu de la mer provoque une inondation et envoie un monstre marin (la baleine  Céto) qui se mit à détruire hommes et bétail. Désespéré, le roi consulte l'oracle d'’Ammon qui révèle qu'aucun répit n'aura lieu tant que le roi n'aura pas livré sa fille au monstre. Andromède est donc enchaînée nue à un rocher près du rivage. Persée, de retour après sa victoire sur la Gorgone Méduse l'aperçoit du ciel et s'informe de ce qui lui est arrivé. Il en tombe immédiatement amoureux et promet à Céphée de tuer le monstre à condition de pouvoir épouser Andromède. Il attaque alors le monstre avec son glaive et le massacre après une lutte acharnée au corps à corps, sans recourir au pouvoir pétrifiant de la tête de Méduse. Selon Ovide, après sa victoire, Persée dépose cette tête sur un lit d'algues, qui rougissent et durcissent à son contact, devenant ainsi la source du corail.

Persée épouse Andromède, bien qu'elle ait été auparavant fiancée à son oncle Phinée, qui convoitait le trône de son frère Céphée. Lors du mariage, une querelle a lieu entre les deux prétendants et Phinée est à son tour changé en pierre grâce à la tête de la Gorgone.

Hymnique (adj.) : du grec ancien ὑμνικόςhumnikos. Rlatif à l’hymne. Nuit pleine d’hymnes.