Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Analemme - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

 

ANALEMME

À L.M.

« (…)  y mi niñez fue toda un poema en el río,
y un río en el poema de mis primeros sueños ».

(« Et mon enfance fut un poème dans le fleuve,
Et un fleuve dans le poème de mes premiers rêves »)

Julia de Bourgos

Brillent les eaux du lac, brille l’air immaculé,

Toute la beauté de l’aube semble faite d’amour,

J’aimerais tellement voir votre âme où courent

Les transparences légères des soleils corroyés.

 

Et tendrement poser mes lèvres sur vos yeux –

Empire de lumière caché dans vos prunelles,

Et longuement se taire avec les immortelles

Qui rendent votre visage plus pur que les cieux.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris le 24 décembre  017

 

Glose :

 

L’analemme ou analème, nom masculin, du grec ἀνάλημμα /análêmma, « support, substruction », basé sur la même racine que le mot λῆμμα (lễmma), « lemme » est la figure tracée dans le ciel par les différentes positions du soleil relevées à une même heure et depuis un même lieu au cours d’une année calendaire.

Julia de Burgos (1914 – 1953), femme de lettres portoricaine et militante des droits civiques, est l’une des grandes poétesses de Porto Rico et d’Amérique du Sud. Fille de Paula García de Burgos et de Francisco Burgos Hans, Julia Constanza Burgos García naît le 17 février 1914 à Carolina, au nord-est de l’île de Porto Rico. Elle est l’aînée de treize enfants, dont six mourront de malnutrition. Membre de la garde nationale, son père possède une ferme à proximité de la ville. On sait peu de choses de son enfance.

Corroyer (verbe) : du latin conredare, « préparer », adaptation du gothique garêdan, « ronger quelque chose ». Technique : préparer les cuirs pour les rendre plus souples après tannage et leur donner le dernier apprêt. Malaxer, pétrir avec de l’eau.

Immortelle (n.f.) : Botanique : plante de la famille des Composées, qui est ainsi nommée parce que ses fleurs ne se fanent jamais, une fois coupées. Immortelles d’Italie (Helichrysum italicum). Immortelles communes ou immortelles des dunes (Helichrysum stoechas). Anaphalis margaritacea. Gomphrena globosa. Antennaria margaritacea. Helichrysum margenteum.

ENGLISH :

 

Analemma

for L.M.

‘(…)  y mi niñez fue toda un poema en el río,
y un río en el poema de mis primeros sueños’.

(And my childhood was a poem in the river/

and a river in the poem of my first dreams.)

Julia de Burgos

 

When the waters of the lake are shining, when the pure air shine,

and all the beauty of the dawn seems made of love,

I would love so much to see your soul

where the light transparencies of well-wrought suns run free.

 

And tenderly to place my lips on your eyes –

an empire of light hidden in your pupils,

and to be silent for a long time with the immortals

who make your face purer than the skies.

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodfes

Mis à jour ( Mardi, 26 Décembre 2017 16:40 )