Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Les cimetières célestes - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

LES CIMETIÈRES CÉLESTES

À L.M.

 

Monter vers les sommets, là où l’alpage fleuri

Résonne sous les sabots des joyeux troupeaux,

Le soir auprès du feu boire le bon lait chaud

Qui sent la gentiane, l’absinthe et l’ancolie.

 

Puis, le temps venu, vêtu de neige vierge

Dormir sous les baisers du cimetière céleste

Bercé par la beauté de ce lieu agreste

Les flammes des jaunes crocus pour éternels cierges.

 

Ainsi Annapurna, le haut sommet sacré,

Accueuille les sépultures divines des grands esprits,

Le Sumeru répand sur  eux la grande nuit

 

Brodée d’étoiles splendides et de planètes ailées.

Heureux, les dieux suprêmes les bercent dans leur sourire

Et chargent leurs destinées de chants et d’élixirs.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Neuilly-sur-Seine, le 20 décembre 2017

Glose :

L'Annapurna est un massif de montagnes de l'Himalaya au Népal, comprenant six principaux sommets dont le plus haut, l'Annapurna I, culmine à 8 091 mètres, ce qui en fait le dixième plus haut sommet du monde.

Mont Meru (Sumeru) : le mont Kalash, vénéré des hindous, des bouddhistes, des jaïns et des böns. Le mont Meru est la montagne mythique considérée comme l'axe du monde dans les mythologies persane, bouddhiques, jaïnes. Il serait haut de 80 000 lieues (450 000 km). Le mont Meru serait situé au centre de la Terre, dans l Jambudvipa, un des continents dans la mythologie indienne. Il est considéré comme le séjour des dieux ou deva. Au-dessus se trouvent les cieux, en dessous les enfers, et tout autour s'étend le monde visible. C'est autour de lui que le soleil tourne.

 

Le mont Meru correspondrait, peut-être, à une montagne sur la rive occidentale du lac Manasarovar qu'on appelle aujourd'hui l mont Kalash (son nom en sanskrit est Meru ou Sumeru)

 

Certaines légendes racontent que le mont Meru et Vâyou, le dieu du vent, étaient bons amis. Pourtant, le sage Nârada s’approcha de Vâyou et l'incita à humilier la montagne. Vâyou souffla à pleine force pendant un an mais Meru ne se soumit pas. Au bout d'un an, Meru relâcha ses efforts pendant quelques instants. Vâyou en profita et augmenta la force de son souffle. Alors le sommet de la montagne se détacha et tomba dans la mer où il forma une île, l'actuel Sri Lanka.

 

Le temple de Besakih à Bali

L'architecture des toitures des temples hindous et des pyatthats birmans symbolise cette montagne sacrée (les étages du temple sont toujours en nombre impair : 3, 5, 7…), de même qu'Angkor Vat au Cambodge.

 

ENGLISH :

The Celestial Cemeteries

for L.M.

First, to climb towards the summits, where the flowering pasture

sounds beneath the hooves of joyful flocks

and in the evening by the fire to drink the good warm milk

scented with gentian, artemisia and columbine.

 

Then, when the time comes, clothed in virgin snow,

to sleep beneath the kisses of the celestial cemetery

lulled by the beauty of that pastoral place

with the flames of yellow crocuses as eternal candles.

 

That is how Annapurna, the high holy mountain,

receives the divine graves of great spirits,

Mount Meru lays over them the fulsome night

 

embroidered with glorious stars and winged planets.

Contented then, the supreme gods rock them in their smiles

and fill their destinies with songs and sacred potions.

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Mardi, 26 Décembre 2017 16:41 )