Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

L'orchestre des cigales - français

PDF
Imprimer
Envoyer

L'ORCHESTRE DES CIGALES

 

À ma mère Lata Russinoff

 

« Sentir l'amour, devant tout ce qui passe,
Ne point passer ! »!

 

Sully Prudhomme

Comment dormir, comment, quand dans l'immense nuit

L'orchestre des cigales emplit l'air de musique,

Quand dans l'éther profond brillent les saphirs ludiques

Des étoiles qui voguent, heureuses, vers l'infini ?

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le 27 novembre 2017

 

 

Glose :

 

René Armand François Prudhomme, dit Sully Prudhomme (orthographié également parfois Sully-Prudhomme1), né à Paris le 16 mars 1839 et mort à Châtenay-Malabry le 6 septembre 1907, est un poète français, premier lauréat du prix Nobel en 1914.

Son premier recueil, Stances et Poèmes (1865), est loué par Sainte-Beuve et lance sa carrière. Il renferme son poème le plus célèbre, Le Vase brisé, élégante métaphore du cœur brisé par un chagrin d'amour :

Après avoir publié le recueil Le Bonheur, Sully Prudhomme délaisse la poésie pour s'intéresser exclusivement à l'esthétique et à la philosophie. Il publie deux essais d'esthétique : L'Expression dans les beaux-arts (1884) et Réflexions sur l'art des vers (1892), une suite d'articles sur Blaise Pascal.

Premier écrivain à recevoir le prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1901, il consacre l'essentiel de la somme reçue à cette occasion à fonder un prix de poésie décerné par la Société des gens de lettres. Il crée par ailleurs en  1902 la Société des poètes français avec José-Maria de Heredia et Léon Dierx.

Sa santé avait été durablement ébranlée par la guerre de 1870. Sur la fin de sa vie, elle le contraignait à vivre quasiment reclus à Châtenay-Malabry, souffrant d'attaques de paralysie et travaillant à La Vraie Religion selon Pascal (1905). Mort subitement le 6 septembre 1907, il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.