Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Sainte Cécile - français

PDF
Imprimer
Envoyer

SAINTE CÉCILE

 

À L.M.

 

« Si tu savais le don de Dieu »

 

Musique, toute est musique à tes oreilles Cécile,

Les fleurs et le silence, les sources et le ciel,

Les ailes du vent qui frôlent les pages de ton missel,

Les dômes des cathédrales, les anges et leurs vexilles !

 

Musique, tout est musique, ma chaste patricienne,

Tes yeux qui ne voient que les autels sacrés

Où, humble comme l'aurore, le Christ crucifié

D'une main ensanglantée caresse ton âme amène !

 

Oui, tout est musique, le temps, l'eucharistie,

L'hostie sacramentelle, le vol des oiseaux,

Les vagues des océans, la brise dans les roseaux,

 

Les mots que l'on écrit au cœur de la nuit,

La vie, l'esprit, la peur, les sentiers aimés,

Les pleurs vivifiants, la mort, l'éternité !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le 22 novembre 2017

 

Glose :

 

 

Sainte Cécile de Rome, une des sainte Cécile, ou sainte Aziliz dans le calendrier breton des saints est une des plus fascinantes figures de la chrétienté. Vierge mariée de force, elle continua à respecter son vœu de chasteté. On la fête le 22 novembre. Sainte Cécile est la patronne céleste des musiciens, des luthiers ainsi que des brodeurs et des brodeuses.

En France, la cathédrale d'Albi est la seule à porter le nom de sainte Cécile. Cette cathédrale est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, et possède le plus grand orgue classique de France. Cécile y est honorée chaque année avec vénération des reliques lors d'une messe solennelle.

Elle vécut en Sicile. Entre 176 et 180, sous l'empereur Marc Aurèle, elle fut condamnée au martyre, après avoir converti de nombreuses personnes, dont son mari.

Un passage de sa biographie affirme qu'en allant au martyre elle entendit une musique céleste. On la représente avec une couronne de fleurs, symbole de virginité, un plant de lys, un instrument de musique et une épée. Elle est souvent enturbannée et richement habillée, signes d'une origine patricienne.

Sa dépouille fut retrouvée en 821 dans les catacombes de Saint-Calixte e puis transférée au quartier de Trastevere, où une basilique fut construite pour l'accueillir. Lors des fouilles de 1599, le corps fut exhumé et l'on s'émerveilla de le trouver intact et dans sa position d'origine. Cet événement contribua à renforcer l'intérêt pour l’Église primitive, qui imprégnait certains milieux ecclésiastiques et intellectuels de l'époque. Le sculpteur Stefano Maderno (1576-1636), frère de l'architecte Carlo Maderno, était présent lors de l'identification de la dépouille. L’œuvre qu'il réalisa aussitôt rend compte de cette fascination devant les témoignages de l’Église originelle.





Dans l’Évangile selon saint Jean, Jésus fait la rencontre d’une femme, près du puits de Jacob. Et il lui dit : « Si tu savais le don de Dieu ! ». C’est un cri qui vient du plus profond du cœur de Jésus.

Vexille (n.m.) : dans l'Antiquité à Rome, étendard des armées romaines.

Missel (n.m.) :le missel est un livre liturgique du rite catholique romain dans lequel on trouve tout le texte de la célébration de l'eucharistie : chants, lectures, prières, et même des indications pour les gestes. Il en existe deux modèles : le missel d'autel, destiné à l'usage du célébrant, et le missel paroissien, plus petit, destiné au fidèle.

Amène (adj.) : du latin amoenus. Qui est agréable, qui charme par sa douceur. Qui est d'une courtoisie aimable.


L'Eucharistie (en grec ancien εὐχαριστία / eukharistía, « action de grâce » est un  sacrement chrétien. Elle occupe une place centrale dans la doctrine et la vie religieuses de la plupart des confessions chrétiennes. Alors que les  catholiques parlent d'eucharistie, le terme de sainte cène est généralement utilisé par les protestants pour désigner le même rite.

 

L'origine de ce rite est commun à toutes les chrétiens: selon le Nouveau Testament, particulièrement la Première épître aux Corinthiens et les Évangiles synoptiques il fut institué par Jésus-Christ qui, la veille de sa Passion, distribua du pain et du vin aux apôtres en leur disant : « Ceci est mon corps... Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang... Faites ceci en mémoire de moi. »

Mis à jour ( Mercredi, 22 Novembre 2017 11:21 )