Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Les canards français

PDF
Imprimer
Envoyer

 

LES CANARDS

 

À poetesse ouzbèke Nadira

 

Roses, les cris des canards saluent mon arrivée

Et anoblissent la paix de cette journée d'azur,

Une douce félicité agite les frêles ramures

Et orne mes poèmes de rêves d'ubiquité !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le 12 novembre 2017

 

Glose :

 

Nadira (ouzbek : Nodira, russe : Надира) (1792-1842) est une poétesse ouzbèke.

Elle était la fille du gouverneur de la province Andijan et la femme d'Oumar khan, souverain du khanat de Kokand de 1809 à 1822, lui-même poète et patron des arts et des sciences.

Elle est considérée, avec Ouvaïssi (1781-1845) et Makhzouna (1811-?) comme l'une des figures de proue de la poésie féminine ouzbèke et un des poètes ouzbeks les plus importants. Nadira a écrit en ouzbek et en persan. Ses noms de plume incluent Komila et Maknuna. Plusieurs de ses  diwans (recueils de poésies) ont survécu, totalisant plus de 10 000 vers.

 

Ubiquité (n.f.) ou omniprésence : du latin ubique qui signifie « partout ».C'est la capacité d'être présent en tout lieu ou en plusieurs lieux simultanément.

Mis à jour ( Lundi, 13 Novembre 2017 13:46 )