Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Chant matutinal - français

PDF
Imprimer
Envoyer

CHANT MATUTINAL

 

« Тихо-тихо на дворе. 
Ни шагов, ни листопада... »

(« Si calme est tout dans la cour,

Pas le moindre son d’un pas,

Pas une seule feuille qui tombent »)

Mihail Anichetchenko

 

Calme sur calme et larme sur larme,

Ombre et délire

Le chagrin et le vacarme

Rire et défaillir !

 

L’ambre des allées, soupirs,

Le ciel livide,

Vivre, vivre et écrire

Des poèmes limpides.

 

Fantaisies, images, hantises

Envahissent le cœur,

Pourquoi cette bleue douleur

Des parterres de fleurs ?

 

Sous les paupières, le temps

Creuse son double lit,

La chanson des ancolies

Dans le fleuve de sang.

 

Scapulaires, dévotion

Palpitante de l’âme

Douce anamorphose des flammes,

Fastes  de la raison.

 

Page sur page, Lucrèce, Plutarque,

Keats, al-Arabi,

La céleste géométrie

Des mots de Pétrarque.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Marrakech, le 16 octobre 2017

Glose :

Matutinal, matutinale (adj.) : qui appartient au matin.

 

Mihail Anichetchenko (en russe Михаил Анищенко-Шелехметский (1950-2012) : un des grands poètes russes. Il a travaillé comme meunier, ajusteur, plombier, gardien, journaliste. Il est diplômé de l'Institut littéraire A.M. Gorky. Le premier livre de poèmes "Ce qui est au-delà des montagnes" a été publié en 1979. Puis apparaissent d’autres recueils. Lauréat du prix Nikolay Ostrovsky (1980) et le  prix du magazine "NS" (2000). Il est décédé le 24 novembre 2012. A vécu à Samara.

 

Ancolie (n.f.) : plante à fleurs de la famille des Renonculacées vivaces. Les fleurs, au sommet d'un faisceau de longues tiges, sont élégantes, originales dans leur forme et offrent une large palette de coloris comprenant le blanc, le bleu clair, le jaune pâle, le rose, le brun, le lie-de-vin et le bleu.

L'ancolie est aussi appelée Gant de Bergère, Gant de Notre-Dame, Cornette, Aiglantine, Colombine ou encore Tourette.

Étymologie : Soit du latin aquilegus,« qui sert à puiser l'eau », devenu aquileius et, au féminin aquileia en bas-latin, à cause des cavités de la fleur qui recueillent l'eau. Soit du latin aquila, « aigle », car la fleur de l'ancolie est munie d'éperons ressemblants aux serres de l'aigle.

 

Lucrèce (en latin Titus Lucretius Carus) est un poète et philosophe du Ier siècle av. J.-C. (peut-être  98-55 av. J.-C.) auteur d'un seul ouvrage en six parties, le De rerum natura (De la nature des choses, qu’on traduit le plus souvent par De la nature), un long poème passionné qui décrit le monde selon les principes d'Épicure.

C’est essentiellement grâce à lui que nous connaissons l'une des plus importantes écoles philosophiques de l'Antiquité, l’épicurisme,  car des ouvrages d’Épicure, qui fut beaucoup lu et célébré dans toute l’Antiquité tardive, il ne reste pratiquement rien, sauf trois lettres et quelques sentences.

 

Plutarque (en grec ancien Πλούταρχος / Ploútarkhos), né à Chéronée en Béotie vers 46 ap. J.-C. et mort vers 125 ap. J.-C. : philosophe, biographe, moraliste et penseur majeur de la Rome antique. Grec d'origine, il fut un des précurseurs du courant philosophique nommé le néoplatonisme  et s'opposa dans ses traités de morale aux courants stoïciens et épicuriens.

Ses œuvres les plus connues sont : Les Vies parallèles, les Œuvres morales.

 

John Keats (1795-1821) : un des poètes romantiques anglais les plus importants de sa génération.

 

Abū ʿAbd Allāh Muḥammad ibn ʿAlī ibn Muḥammad ibnʿArabī al-Ḥātimī aṭ-Ṭāʾī (en arabe : أبو عبد الله محمد بن علي بن محمد بن عربي الحاتمي الطائي‎‎) ‎(1165 – 1240) : soufi mystique, poète et philosophes. Une des plus grandes figures de la cultures arabe. Son ouvrage le plus connu est

Al-Insān al-Kāmi (L’être parfait »).

Pétrarque : (en italien Francesco Petrarca (1304-1374) : érudit, poète et humaniste florentin. Avec Dante Alighieri et Boccace, il compte parmi les premiers grands auteurs de la littérature italienne.

Plus que Dante avec Béatrice, Pétrarque est passé à la postérité pour la perfection de sa poésie qui met en vers son amour pour Laure. Pour beaucoup, l'ensemble de sa gloire, l'essentiel de sa renommée, la portée de son influence, tant stylistique que linguistique, tiennent uniquement à un volume, son immortel  Canzoniere dans lequel il rénova la manière des écrivains du « dolce stil novo »