Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

VERTIGE D'AUTOMNE - français

PDF
Imprimer
Envoyer

VERTIGE D’AUTOMNE

À L.M.

« Une seconde phrase plus claire, alternative divine
Revendiquée par l’homme et par nous conservée.»

Nordahl Grieg

 

L’or liquide d’octobre transforme les sentiers

En tendres ruisseaux de pure émotion,

Ruissellement de l’âme, vertiges et tourbillons

Sous les ultimes frissons des arbres altiers.

 

Fragments métaphysiques d’une vie évanouie,

Les yeux du corps fermé pour que l’esprit respire

Les derniers parfums des jours qui se retirent

Afin de s’endormir aux bras de la nuit.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 7 octobre 2017

 

Glose :

Johan Nordahl Brun Grieg, connu comme Nordahl Grieg (1902 – 1943) : poète lyrique, romancier norvégien qui rappelle beaucoup Saint-Exupéry. Neveu du compositeur Peer Gynt, il était ce qu’on appelle un homme d’action : marin, vagabond, journaliste en Chineen pleine guerre civile, puis à Moscou en 1933, en Espagne en 1937, résistant à Londres pendant la Seconde Guerre mondiale. Nordahl Grieg meurt en 1943 au-dessus de Berlin au cour d’un raid.