Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Poro - français

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

PORO

(poème initiatique)

 

I.

 

Ami,

Le souffle poétique,

C’est le souffle même de Dieu !

 

Je dis : toute chose m’est douce

Et toute initiation me fait marcher

Vers la célébration des espaces sacrés

Accompagné de la rosée des étoiles.

 

Je dis encore, la main du temps

Posée sur mon épaule légère : feu et eau,

Terre et ciel sont

Librement unis par l’amour ?

 

II.

 

Ce soir, j’irai en compagnie

Des sveltes et vigoureux adolescents senoufos

Dans le bois sacré

De la souveraine dans sa beauté

Côte d’Ivoire.

 

Il n’y aura rien que le séculaire silence sacré

Suspendu aux branches attentives

Au déploiement incessant de l’univers

Et la musique de l’âme qui porte la terre.

III.

 

Sous la danse extatique des arbres vierges,

Vêtu du ruissellement du ciel,

Je vouerai un culte fervent,

Entouré du chant vibrant de l’air,

À la déesse Katyeleo –

Elle, la pure, la généreuse, l’inspiratrice,

Dans sa haute piété

Révélera à mon esprit, comme don suprême,

Le sens de la pluie réparatrice

Du dieu créateur Kolotyolo.

 

IV.

Je marcherai pieds nus sur les braises

De la connaissance absolue

Porté par l’élan

Des paroles verticales.

 

V.

Ô forêt millénaire, embellis mes paroles,

Dore mes pensées de ta grâce.

Ainsi monterai-je les marches de l’éther.

 

Des visions vertigineuses

Nourriront de douceur mes songes

À la faveur des illuminations de la lune.

 

Je m’enfoncerai dans le noir cristal de la sève

Qui court sous les épaisses écorces protectrices

Pour connaître les mystères

Des racines luxuriantes des ténèbres.

 

Pour être tout en toute chose,

En compagnie des astres

Qui côtoient les âmes sans taches,

Moi, venu de la lumière pour rester lumière,

Moi, rendu immortel par la mort même !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 4 octobre 2017

 

Glose :

Poro (n.m.) : le Poro est un système initiatique pratiqué par la majorité des populations établies dans les forêts guinéennes d'Afrique de l’ouest, au Libéria, en Guinée et au Nord de la Côte d’Ivoire, mais également en Sierra Leone et dans le sud du Mali.

Chez les Sénoufos du nord de la Côte d’Ivoire, il nécessite beaucoup de temps, voire toute une vie. L'initiation au Poro se déroule en trois étapes de 7 ans. Tous les jeunes garçons prennent part à l'initiation dès l'âge de 7 ans jusqu'à l'âge de 28 ans. Toute l'étape de l'initiation se déroule à l’extérieur du village dans le Bois sacré. Les jeunes y effectuent périodiquement des retraites d’un mois environ. Les femmes, quant à elles, peuvent être initiées à la première étape après quoi elles ont l'obligation de se marier tout en étant capables de continuer l'initiation après la ménopause.

Selon la conception sénoufo, l'être humain à sa naissance est dans un état d'animalité et le Poro lui est dispensé afin de le faire passer de cet état à celui d'homme.
Tous les cultes senoufos vénèrent Katyeleo une divinité féminine. Le créateur, Kolotyolo (Dieu), s'est retiré loin des hommes et a confié à Katyeleo la gestion du monde.

Il existe 3 cycles d'initiation, d'une période de 7 ans chacun.

  • Le Kouord a lieu pendant la période d'adolescence. L'initié a alors à charge certaines corvées et apprend certains mots essentiels. Il apprend également les rudiments de la vie communautaire et est amené à faire des sacrifices personnels. Il se doit aussi d'exercer de l'artisanat en confectionnant des costumes.
  • Le Tcholo amène l'initié à réfléchir sur le sens de la vie. Durant cette étape, on lui révèle bon nombre de secrets qu'il n'aurait pas pu cerner auparavant, notamment des secrets sur la théologie, la philosophie et la vie en communauté.
  • Le Kaffono mène à la connaissance suprême et l'accession au cercle fermé des initiés masqués.

Le Poro comprend également une phase d'enseignement plus matérielle. Les initiés sont enseignés sur le calendrier des travaux agricoles, les diverses techniques artisanales, etc.

Après la formation, les futurs initiés sont soumis à un test pour déterminer le meilleur d'entre eux. Celui-ci se verra être le chef de la génération. Cet examen est un ensemble de questions sur les connaissances acquises durant le temps passé dans la forêt.