Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

JOHN ASHBERY - franaçs

PDF
Imprimer
Envoyer

 

 

 

 

JOHN ASHBERY

 

« What name do I have for you ? »

(“Quel nom puis-je vous donner ?”)

 

John Ashbery

 

I.

 

Viens ! Viens à présent à moi,

Maintenant que, mort, tu es libre de choisir ton voyage !

Maintenant que tu es devenu pleinement l’homme pascalien

Libre de ta nature bornée et infini dans tes vœux !

II.

 

J’habite dans un lieu parmi les lieux,

Un lieu plein de mystères baignés d’éloquent silence.

Un endroit où règne la tradition

Le gage des gages de vraie liberté.

 

III.

Ne sommes-nous pas de la même aune,

Nous qui avons découvert la grâce secrète de la lenteur,

La douceur turbulente des saisons

Et la vertigineuse suavité de l’écriture,

Fruit parfait d’une luxuriance.

 

Quelle forêt de surprises consolatrices,

Quelle odeur d’événements ordinaires, d’épices et d’exotisme

Rehaussée par les sauvages arômes d’une désolante lucidité

Et les émotions d’une existence filtrée au crible

De nos regards bienveillants !

IV.

 

John, je sais, John,

Dès que nous nous mettons à chanter

Une lucarne inondée de clarté

S’ouvre dans les ténèbres de nos royaumes intérieurs.

 

Grâce inespérée qui, pendant une fraction de seconde,

Déchire les lourds voiles des cieux.

Et ouvre devant nos yeux émerveillés

L’empire insondable des esprits immortels !

 

V.

 

Viens, maintenant que tu sais

Que toute liberté est une innocence,

Que les toutes petites choses sont les vrais diamants

Qui ornent les diadèmes de nos créations.

 

La fidélité amplifie les mystères de nos vies

Et rend plus limpide et plus lumineuse la poésie.

 

VI.

 

Viens, assieds-toi face à la mer

Pour une plus hautes et plus fructueuse repiration

Dans cette grande nuit

Qui seule peut nous élargir à l’infini.

 

Oui, John,

Toi et moi, nous savons que

Simplex sigillum veri

Et nous pouvons enfin chanter

 

Rorate coeli desuper…

Cieux, répandez d’en haut votre rosée…

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 6 septembre 2017

 

Glose :

John Ashbery (1927-2017) : un des plus importants poètes américains. Né à Rochester dans l'État de New York, il avait fait ses classes à l’Université de Columbia. Son œuvre témoigne de sa volonté de mêler la langue de tous les jours et des considérations élevées.

Son recueil  « Self-Portrait in a Convex Mirror » ("Autoportrait dans un miroir convexe"), lui avait valu, en 1976, de devenir le seul écrivain américain à obtenir trois récompenses importantes la même année pour la même œuvre, le prix Pulitzer, le National Book Award et un National Book Critics Award.

Simplex sigillum veri : locution latine qui signifie « La simplicité est le sceau de la vérité ».