Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Sibitement arrive l'automne - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

J’ai changé le titre en « Subitement vient l’automne »

SUBITEMENT ARRIVE L’AUTOMNE

 

À saint Sophrone de Jérusalem

 

« Siccine separat amara mors… »

(« Est-ce ainsi que la mort amère sépare de tout… »)

 

Propos du roi Agag, roi d’Amalec

au moment de sa mort

Des feuilles, des feuilles, des feuilles, des feuilles qui disent adieu

À l’or flamboyant de cet immense été,

Mes larmes les accompagnent dans leur errance feutrée

Sur les chemins hantés par la présence des dieux !

 

Ô cette fraternité des êtres et des choses,

L’intime compassion des cœurs avec les cœurs

Ô fleuve inconsistant des vies et des bonheurs

Où meurent sans voix les jours, les livres et les roses.

 

Voluptueuse fuite des vagues des existences,

Hâtive félicité de quelques heures rapides,

Je veux croire encore dans mon destin candide,

 

Dans l’immortalité de ma divine essence.

Moi tulipe ou gerbe, cygne, arbre, papillon

Etoile resplendissante, la grâce modillon !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 31 août 2017

 

Glose :


Saint Sophrone de Jérusalem (ou en grec Σωφρονιος / Sophronios), dit Sophrone le Sophiste, est né à Damas vers 550 et était le patriarche de Jérusalem de 634 jusqu'à sa mort le  11 mars 638 ou 639à Alexandrie. Un des grands écrivains chrétiens. Avant d'être consacré patriarche, il était moine et un théologien, ardent défenseur de l'orthodoxie telle qu'elle avait été définie au concile de Chalcédoine lors de la controverse dogmatique sur la nature essentielle de Jésus et de ses actes délibérés. Peu de temps avant sa mort, il avait obtenu du calife Omar qu'il rentre dans la cité sainte en pèlerin et non en conquérant.

Sophrone a laissé de nombreux textes liturgiques, des homélies, des textes théologiques, hagiographiques et poétiques. Le lire apporte un immense plaisir.

Il est fêté le 11 mars chez les catholiques comme chez les orthodoxes.

Feutré, feutrée (adj.) : donner une sensation de bruits étouffés, faire éprouver un sentiment de calme, de douceur ; être étouffé, ouaté.

 

Inconsistant, e (adj.) : Sans consistance, sans dureté : Boue inconsistante. Qui manque de solidité, qui ne repose sur rien de solide, de consistant : Un roman inconsistant. Qui manque de cohérence, de logique : Un esprit inconsistant.

Modillon (n.m.) : Un modillon est un élément d’architecture qui sert à soutenir une corniche, un avant-toit ou un balcon. Il se différencie du corbeau par le fait qu'il est sculpté. Petit bloc de pierre, sculpté de façon fine ou grossière, il diffère selon la nature des matériaux à la disposition du sculpteur.

Les modillons romans sont remarquables par la créativité des imagiers et la richesse des thèmes qu'ils abordent. La naïveté et la gaucherie du style des uns frappe tout autant que l'habileté soignée des autres. La verve du tailleur s'est souvent donnée libre cours. La liberté d'inspiration est élevée puisque des scènes érotiques ou obscènes jouxtent des ornementations florales ou géométriques, des représentations animalières ou monstrueuses aussi bien que des évocations de thèmes religieux, éducatifs, moraux. L'homme moderne est conduit à s'interroger sur la dimension purement ornementale des modillons ou sur leur éventuelle portée symbolique. En l'absence de sources l'interprétation reste délicate.

ENGLISH :

Suddenly Autumn Arrives

To St Sophronius of Jerusalem

‘Siccine separate amara mors…’

(‘Surely the bitterness of death is past…’)

 

Last words of Agag, King of the Amalekites

1 Samuel 15:32

 

Leaves that fall in multitudes and fall again are saying farewell

to the blazing gold of this vast summer,

my tears go with them in their hushed wanderings

down paths haunted by the presence of the gods!

 

O this fraternity of beings and things,

the intimate compassion of heart with heart,

O inconstant river of lives and happiness

where days,  books and roses die silently.

 

Despite the voluptuous flight of waves of existences,

the hasty bliss found in a few quickly passing hours,

I still want to believe in my true destiny,

 

in the immortality of my divine essence:

tulip or sheaf of corn, swan, tree, butterfly,

shining star, held aloft by grace!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges