Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Petits poèmes sur deux oiseau - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

PETITS POÈMES SUR DEUX OISEAUX

1.

Lagopède des saules

(Lagopus lagopus)

J’admire ton plumage changeant,

Oiseau semblable au tétras lyre:

Brun-roux en mars et avril,

Jaune avec d’élégants dessins blancs en juillet,

À la fin de l’été au plumage d’automne plus sombre

Que tu échanges en octobre

Pour une livrée étincelante, presque immaculée !

 

Ton image s’enracine si intimement en moi !

Petits pas qui sourdent du silence !

Une vie fantasque, juste un élan !

 

Pour longtemps ton chant

Accompagne mes jours de labeur !

 

Et c’est le soir,

Il est temps de m’en aller !

 

Déjà chutent sur la table dressée

Les premiers pétales évanouis des roses !

 

2.

Gélinotte des bois

(Tetrases bonasia)

 

Ta voix, un chant aigu, fin et sifflotant

Parvient en cascade fraîche jusqu’à mon âme.

 

Toi qui hantes les bois mixtes accidentés

À sous-végétation abondante, à broussailles denses :

Le vigoureux genévrier, le genet d’Espagne,

Les fougères aux spores porteuses de vie !

 

Ton chant sculpte mon visage

Et le rend transparent à l’aube !

 

Fermer les yeux,

Contempler de l’intérieur

La splendeur des choses cachées au regard !

 

Serrer contre mon cœur

La châsse reliquaire des saints !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 7 juillet 2017

ENGLISH :

Two Short Poems on Birds

 

1.

The Willow Ptarmigan

(Lagopus Lagopus)

I admire your changing plumage,

brother to the black grouse:

russet in March and April,

yellow with elegant white markings in July,

at the end of summer a darker autumn plumage

exchanged in October

for a sparkling, almost perfect livery!

 

Your image is so deeply rooted in me!

Small steps rising from the silence!

A capricious life, just a swift bolt from the blue!

 

For a long time your song

has accompanied my days of toil!

 

And now it’s evening,

time for me to go!

 

Already the first swooning rose petals

are tumbling onto the table already set!

 

2.

Hazel Grouse

(Tetrastes Bonasia)

Your voice, your piercing song, reedy and whistling

penetrates to my very soul in a cool, fresh cascade.

 

You who haunt the rough mixed woodland

with its abundant ground vegetation, its dense undergrowth:

the vigorous juniper, the Spanish broom,

the ferns with their life-bearing spores!

 

Your song sculpts my face

and makes it transparent before the dawn!

 

To close one’s eyes,

to contemplate from the inside

the wonder of things hidden from view!

 

To hold tightly to one’s heart

the casket that holds the relics of the saints!

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges