Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Cinq fleurs d'insomnie - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

CINQ FLEURS D’INSOMNIE

« Буду бороться и плакать, а Вы
Спите спокойно! »

(« « Je vais me battre et pleurer, et vous,

Dormez bien! ")

Marina Tsvetayeva

1.

 

Midi

Dans les grappes de raisin

Et la danse princière des moucherons

Ivres de lumière !

 

Ces oscillations frénétiques,

Cette fièvre frileuse du jour

En mouvement perpétuel !

 

2.

 

Des fleurs de pétunia

Sur l’eau douce du ruisseau.

 

Il est sacrilège, mon Ami,

D’assigner à la poésie

Une fin utile !

 

Ô vie de verbe et de chair,

Fais-moi redécouvrir

Les délices solaires de la vivifiante lenteur !

 

3.

 

Une frêle coccinelle

Calmement endormi

Sur le vert pur

De la feuille frissonnante.

 

Ah, si la paix de l’âme

Pouvait avoir ce doux visage !

 

4.

 

Je tourne le regard

Vers la face bleue et rose du matin !

 

Je songe à la beauté évangélique du Paraclet

Sous les caresses de l’aurore

Qui exhale son pâle encens.

 

Et voici

Que l’invisible fleur de l’âme

Se change en visages reconnaissable !

 

5.

 

Vous êtes, mon bel enfant,

Ce petit écureuil,

Gai, futé, astucieux, déluré

Et plein d’illusions.

 

Ah, cette malice terrible,

Cet œil vif,

La tendresse rare.

 

Vous, mon enfant

Secouant  jusqu’au vertige

Le sablier cassable du temps !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 30 juin 2017

 

Glose :

Marina Ivanovna Tsvetaïeva ou Tsvetayeva (en russe : Марина Ивановна Цветаева, souvent transcrit Tsvetaeva) est une des plus grands poètes russes, Née à Moscou le 8 octobre 1892, elle se pend à Ielabouga le 31 août 1941.

Pétunia (n.m.) : genre de plantes herbacées vivaces ou annuelles de la famille des Solanacées  On dénombre une vingtaine d'espèces.

Paraclet : nom donné au Saint-Esprit, troisième personne de la Trinité, signifiant aide, protecteur, intercesseur, consolateur. Du latin paracletus, néologisme forgé par Jérôme de Stridon dans la traduction en latin de l’Évangile de Jean.

 

Jérôme de Stridonsaint Jérôme ou, en latin, « Eusebius Sophronius Hieronymus Stridonensis », né vers 347 à Stridon, à la frontière entre la Pannonie et la Dalmatie (actuelle Croatie) et mort le 30 septembre 420 à Bethléem est un moine, traducteur de la Bible, docteur de l’Église et l’un des quatre Pères de l’Église latine avec Ambroise de Milan, Augustin d’Hippone et Grégoire Ier. L’ordre religieux des hiéronymites (ou ermite de saint Jérôme) se réfère à lui.

 

ENGLISH :

Five Flowers of Insomnia

« Буду бороться и плакать, а Вы Спите спокойно!

(I will struggle and weep, and you, sleep well!)

 

Marina Tsvetayeva

 

1.

 

Midday

among the clusters of grapes

and the princely dance of gnats

drunk with light!

 

These frantic comings and goings,

a shaky and feverish day

in perpetual flux!

 

2.

 

Petunia flowers

on the gentle waters of the stream.

 

It is sacrilege, my Friend,

to assign poetry

a practical purpose!

 

O life of word and flesh,

let me rediscover

the sunny delights of an invigorating slowness!

 

3.

 

A tiny ladybird

sleeps quietly

on the pure green

of the trembling leaf.

 

Ah, if the peace of the soul

had such a gentle face!

 

4.

 

I turn and look

towards the pink and blue face of morning!

 

I dream of the evangelic beauty of the Holy Spirit

caressed by the dawn

emitting its pale incense.

 

And now

the invisible flower of the soul

changes to reveal recognisable faces!

 

5.

 

My beautiful child, you are

this little squirrel,

lively, clever, artful, cheeky

and full of illusions.

 

Ah, this terrible mischievousness,

these bright eyes,

the rare tenderness.

 

You, my child,

shaking the fragile hourglass

of time to the point of dizziness!

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges