Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Etrange - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

 

ÉTRANGE

À L.M.

« … et de nouveau palpite

Le cœur de l’homme imaginaire »

Nicanor Parra

 

Silence de violette, l’art apologétique

Qui exhausse la langue, le temps et la pensée,

La belle désinvolture des heures entrelacées

Avec les cris de l’âme fragiles comme des colchiques.

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 19 juin 2017

 

Glose :

Nicanor Parra Sandoval (né à San Fabián de Alico, le 5 septembre 1914) : poète, mathématicien et physicien chilien. Son œuvre a eu une influence profonde dans la littérature sud-américaine.  Il est le seul survivant du trio des poètes les plus connus du Chili avec Pablo Neruda et Vicente Huidobro..

C'est à lui que l'on doit la notion d’antipoésie, expression littéraire qui s'oppose aux canons traditionnels de la poésie. Une de ses œuvres la plus connue est Poemas y Antipoemas (« Poèmes et Antipoèmes » qui n'est toujours pas traduit en français), où il substitue à la syntaxe soignée et métaphorique (qui caractérise dans l'imaginaire commun la poésie) un langage direct et quotidien.

Il remporte en 2011 le Prix Servantes, distinction littéraire attribuée chaque année depuis 1976 par le Ministère de la Culture espagnol. Nicanor Parra succède ainsi à quelques grands noms de la littérature hispanophone dont deux prédécesseurs chiliens, Jorge Edwards (prix 1999) et Gonzalo Rojas (2003).

Apologétique (n.f.) : l’apologétique est un champ d'études théologique ou littéraire  consistant à défendre de façon cohérente une position. Un auteur s'engageant dans cette démarche est appelé apologiste ou apologète (ce dernier terme ayant une connotation plus religieuse).

Le mot vient du grec ancien apologia / ἀπολογία), qui signifie « justification, défense (contre une attaque) ». Parmi les premières utilisations de ce terme, on peut citer l’Apologie de Socrate, un dialogue dans lequel Platon prend fait et cause pour Socrate lors de son procès. C'est aussi le titre de diverses œuvres d'auteurs chrétiens grecs et latins de l'époque impériale, comme les deux Apologies de Justin le Martyr, adressées probablement à l'empereur Antonin le Pieux, celle d’Athénagoras d’Athènes et l'Apologeticum de Tertullien, un des principaux apologètes du christianisme primitif.

Exhausser (verbe transitif) : de hausser, lui-même du latin *altiare, du latin classique altus, « haut ». Porter quelque chose à un niveau plus élevé, plus raffiné.

Colchique – Colchicum – (n.m.) : genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Liliacées. Le nom Colchicum est dérivé de Colchide, où la magicienne Médée  habitait. Le colchique est également connu sous le nom de « safran des prés ».

ENGLISH :

Strangeness

for L.M.

‘…and once again the heart

of the imaginary man begins to throb’

 

Nicanor Parra

 

Silence like violets and the apologetic art

that exalts language, time and thought,

the beautiful ease of the hours intertwined

with the cries of the soul fragile as crocuses.

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges